Forum sur la paix: Le chef de l'Etat prend part au Forum sur la paix à Paris

Forum sur la paix: Le chef de l'Etat prend part au Forum sur la paix à Paris

Emmanuel Macron a lancé la deuxième édition du Forum sur la paix, organisé à Paris et rassemblant une trentaine de dirigeants internationaux dont le président de la république Ismaël Omar Guelleh à la Grande Halle de La Villette.

Le coup d'envoi de la deuxième édition de ce forum a été donné par le président français devant une trentaine de chefs d'État et de gouvernement.

Changement climatique, inégalités, désinformation, cybercriminalité. Face à tous ces défis, le Forum, dont la création avait coïncidé en 2018 avec le Centenaire de la fin de la Grande guerre, ambitionne d'être un relais d'actions concrètes et de "bonnes pratiques".

Le président français a insisté également sur le rôle de l'Afrique. Si le continent "a longtemps été un objet du multilatéralisme", il est "en train d'en devenir un sujet", a estimé le chef de l'État.

Selon lui, ce Forum sur la paix, qui s'ajoute à de nombreuses autres réunions internationales, est utile car il réunit des États, des ONG, des acteurs de la société civile et des entreprises, seule réponse d'après lui aux nouveaux défis, démographique, climatique et technologique.

Pour faire face aux défis d’organisation du monde et dans un contexte difficile pour le multilatéralisme, le Forum de Paris sur la Paix continue à mobiliser et à rassembler tous les acteurs engagés. Il agit comme incubateur pour faire avancer les projets et lancer des initiatives nouvelles.
Comment ? En offrant des solutions concrètes autour de la paix et de la sécurité, du développement, de l’environnement, des nouvelles technologies, de l’économie inclusive ou de la culture et de l’éducation.

Le Forum de Paris sur la Paix s’inscrit dans la dynamique initiée par le président Macron, pour réaffirmer l’importance du multilatéralisme et de l’action collective. Cette seconde édition reprend les 3 axes qui ont fait le succès du premier Forum.

Les objectifs : encourager la coopération internationale et l’action collective pour un monde en paix, Les moyens : présenter, discuter et faire avancer les solutions concrètes et innovantes, Les ambitions : renforcer, repenser ou créer de nouvelles règles, normes et bonnes pratiques.