Le Président de la République participe à un sommet de l’IGAD

Le Président de la République participe à un sommet de l’IGAD

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a pris part aujourd’hui, mardi, par vidéo conférence, à un sommet de l’IGAD dédié à l’appréciation et à la concertation sur les principales problématiques et défis à l’ordre du jour dans la sous-région.

La paix et la stabilité, le niveau de résilience des pays de la région vis-à-vis de la pandémie mondiale qu’est le Covid-19, les conséquences particulièrement drastiques du phénomène de changement climatique pour les populations des Etats membres de l’IGAD, l’aptitude à la sécurité alimentaire de l’Afrique de l’Est dans le contexte actuel de criquets destructeurs des récoltes et des vivres….tout a été évoqué au cours de ce sommet.

La participation du Président Guelleh à cette conférence a essentiellement été marquée par un discours.

Dans cette intervention, le Président de la République s’est tout d’abord exprimé sur l’état de paix et de stabilité de la sous-région.

A ce propos, il s’est réjoui des « progrès importants réalisés» en matière de restauration de paix et de cohésion nationale au Soudan du Sud.

« Toutes les phases conduisant à une paix durable sont désormais en place », a déclaré en substance le Chef de l’Etat qui, a saisi « cette occasion pour féliciter le Président Salva Kiir pour sa direction politique et tous les partis politiques pour leur coopération et leurs compromis ».

Le règlement de la crise sud-soudanaise passera par une « résolution finale de la question du partage des responsabilités au niveau des Etats et des collectivités locales », a toutefois estimé lé Président Guelleh.

Le Chef de l’Etat Djiboutien a dédié un autre volet de son discours au défi porté par le Covid-19 pour les pays membres de l’IGAD.

A ce sujet, il a surtout mis en partage l’expérience djiboutienne relative à la régulation des conséquences multiformes de cette pandémie.

« L’adoption, très tôt, d’une stratégie agressive et ambitieuse de tests et de traitements rapides, nous a à ce jour » permit d’éviter les conséquences hautement tragiques de cette maladie à laquelle « rien ne nous a préparés aux menaces, qu’elles soient humaines, sociales ou économiques », a-t-il indiqué.

Il a ensuite procédé à l’inventaire non détaillé d’initiatives et mesures entérinées à Djibouti en vue d’agir sur les autres répercussions, notamment économique et financière du Covid-19.

Le confinement adopté a eu des « conséquences socioéconomiques qui ont mis en péril les moyens de subsistance de milliers de personnes, en particulier dans le secteur informel », a déclaré Son Excellence Ismail Omar Guelleh.

« Face à cette situation difficile, le Gouvernement a notamment mis en place une indemnité compensatoire pour les salariés », a-t-il annoncé, réitérant son attachement au principe d’instauration ;-D’un fonds de solidarité de l’IGAD relatif à la lutte contre le Coronavirus

-Et, sous l’égide du Secrétariat exécutif de l’Organisation, des réunions régulières des Ministres des Finances et de la Santé des Pays membres dédiés à la réalisation d’une plus grande collaboration et solidarité autour de la lutte contre le Covid-19.

Les travaux de ce sommet ont par ailleurs débouché sur l’adoption d’un communiqué final insérant, entre autres, des points sur la Somalie et le Soudan.

En ce qui concerne la Somalie, cette réunion de l’IGAD a salué le retour, sous la médiation directe du Président djiboutien, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, du dialogue entre les autorités de la République fédérale de Somalie et le Somaliland.

Quant à la situation du Soudan, le sommet de l’IGAD servit d’instance de félicitation et d’encouragement à la poursuite des efforts de dialogue inclusif entrepris entre toutes les forces vives et protagonistes de ce pays en vue d’une transition politique réussie et viable à toutes les composantes de cette nation sœur.

Ce sommet de l’IGAD a tenu ses travaux sous la direction du Premier Ministre soudanais, M Abdallah Hamdock, à la tête de la Présidence tournante de l’Organisation.

Outre le Président djiboutien, les autres Chefs d’Etat et de Gouvernement des Pays membres de l’IGAD dont, le Premier ministre éthiopien, M Abiy Ahmed Ali, le Président kenyan, M Uhuru Kenyatta, le Président somalien, M Mohamed Abdillahi Mohamed, le Président sud soudanais, M Salva Kiir et le Président ougandais, M Yuweri Musseveni, ont pris part à ce sommet au sein duquel ils ont, chacun, prononcé un discours après le mot de bienvenue du Secrétaire exécutif de l’Organisation, M Workney Gebeheyu.

A noter également la participation à ce sommet des Représentants respectifs de l’Union africaine, des Nations-Unies, du Forum des Partenaires et de la Troïka (Etats-Unis, le Royaume et la Norvège) auprès de l’IGAD.