Le président de la République prend part à la cérémonie de commémoration du 25è anniversaire du génocide du Rwanda

Le Rwanda marque ce dimanche le 25è anniversaire du génocide de 1994, qui coûta la vie à au moins 800.000 personnes. Un traumatisme dont le peuple rwandais a trouvé la force de se relever mais qui continue un quart de siècle après à jeter son ombre sur le pays.

Le président de la République Ismail Omar Guelleh a pris part ce dimanche 7 avril à la cérémonie de commémoration du 25è anniversaire du génocide aux côtés de son homologue rwandais Paul Kagamé.

Accompagné des dignitaires invités, notamment africains, le président Kagamé a allumé ce matin une flamme du souvenir au mémorial de Gisozi à Kigali.
Cette journée a ouvert une semaine d'activités en liaison avec la mémoire du génocide, faite d'échanges et réflexions sur des thématiques diverses, et de programmes de sensibilisation dans tout le pays, ainsi qu'un deuil officiel de cent jours, qui s'achèvera le 4 juillet.

Pour les survivants, la commémoration du génocide reste une épreuve bouleversante, qui fait resurgir les images des tueries ayant coûté la vie entre avril et juillet 1994 à au moins 800.000 personnes, selon l'ONU, essentiellement au sein de la minorité tutsi.