Sommet des mouvements non-alignées / Bakou 2019 : le chef de l’état prononce un discours axe sur le multilatéralisme inclusif

Sommet des mouvements non-alignées / Bakou 2019 : le chef de l’état prononce un discours axe sur le multilatéralisme inclusif

Le XVIIIe sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres du Mouvement non-alignés a débuté aujourd’hui à Bakou, capitale azerbaïdjanaise.
Le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, a accueilli le chef d’Etat Ismail Omar Guellehainsi que les autres chefs d’états et de gouvernement venus participer au sommet.
Le sommet a été ouvert par le président vénézuélien Nicolas Maduro, actuel président du Mouvement des non-alignés, qui a prononcé un discours consacré au thème « Répondre ensemble et de manière adéquate aux défis du monde moderne en respectant les principes de Bandung ».
Le XVIIIe sommet a réuni des chefs d’Etat et de gouvernement provenant d’environ 60 pays, ainsi que des responsables des organisations internationales. En général, des délégués de près de 160 pays et organisation internationales ont rejoint le sommet lors duquel quatre documents devraient être adoptés.
Le Mouvement des non-alignés est une organisation internationale regroupant 120 Etats. Il compte 17 États et 10 organisations internationales qui ont le statut d’observateur.
La République d'Azerbaïdjan a reçu le soutien total des États membres du Mouvement des non-alignés et en est devenue membre à part entière le 26 mai 2011. En participant aux diverses réunions et conférences du Mouvement et en renforçant ses relations bilatérales avec les pays membres, l'Azerbaïdjan contribue à la réalisation des objectifs et principes de l’organisation.
La République d'Azerbaïdjan qui accueille le XVIIIe Sommet présidera le Mouvement des non-alignés en 2019-2022.