février 26, 2020

PRESIDENCE: le chef de l’Etat préside la 23ème Séance du Conseil des Ministres

PRESIDENCE: le chef de l’Etat préside la 23ème Séance du Conseil des Ministres

 Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH, Président de la République, Chef du Gouvernement a eu lieu ce Mardi 17 Décembre 2019, la 23ème Séance du Conseil des Ministres.

 Ont été examinés et approuvés les textes suivants:

 Ministère du Budget.

1ère Question: Projet de Loi de Finances initial portant budget de l’Etat pour l’exercice 2020.

Le projet du Budget de l’Etat pour l’exercice 2020 est présenté en équilibre et arrêté en recettes et en dépenses à un total de cent quarante six milliards sept cent quatre vingt dix millions FD (146.790.000.000 FD). L’élaboration de ce budget 2020 est marquée par une amélioration de la conjoncture économique. Les ressources intérieures notamment les recettes fiscales enregistrent une augmentation par rapport à la Loi de Finances Rectificative 2019 et les dépenses totales une légère baisse liée essentiellement à la maitrise des dépenses courantes et une baisse des dépenses d’investissements. La perspective de la croissance attendue en 2020 est de7%, tirée principalement pour les exportations de services de transport et de logistique appuyées par les infrastructures mises en services. La Loi de Finances 2020 s’assigne cinq principales orientations: la consolidation de la gouvernance, le renforcement des politiques sociales, la poursuite des réformes institutionnelles et structurelles pour créer un environnement propice aux investissements privés, l’investissement dans les infrastructures urbaines et la préservation des grands équilibres macroéconomiques. Aussi, les secteurs d’activités prioritaires seront les secteurs de l’eau, l’emploi, les infrastructures (route et équipements publics), éducation et santé. Par ailleurs, les investissements dans le secteur industriel, en particulier le secteur manufacturier vont accroitre et ce en créant un environnement propice pour leurs développements. Pour atteindre les objectifs attendus, il est prévu de mettre l’accent sur le suivi et le contrôle fiscaux mais aussi sur une action de recouvrement optimale. Le projet de Loi de Finances 2020 prévoit la continuité des réformes engagées pour assainir les finances publiques, instaurer la discipline dans la gestion budgétaire avec l’élaboration d’un cadre à moyen terme et la normalisation des dépenses ainsi que l’optimisation des recettes fiscales.

  Ministère du Travail chargé de la Réforme de l’Administration.

2ème Question: Projet de Loi portant approbation des comptes financiers de l’exercice 2017 de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.

3ème Question: Projet d’Arrêté portant adoption du Budget prévisionnel de l’exercice 2020 de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.

Le ministre du Travail présente en Conseil des Ministres deux projets de textes. Le 1er projet a pour objet l’adoption des comptes financiers de la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale pour l’exercice 2017 avec des résultats bénéficiaires et confirment la bonne performance de cette institution dont le but est d’assurer la prise en charge de la gestion de la sécurité sociale. Le 2ème projet a pour objet l’approbation du Budget prévisionnel 2020 de la CNSS qui est établit en produits à 27 milliards FD et dégage un résultat excédentaire de 3,7 milliards FD. Les recettes prévisionnelles 2020 sont basées sur la poursuite de la croissance économique et ses effets positifs sur la création d’emploi. La CNSS mènera et poursuivra une politique de gestion maitrisée de ses dépenses et assurera une gestion efficiente concernant ses moyens matériels, ressources humaines et procédures organisationnelles, la mobilisation des ressources nécessaires au financement du projet de futur hôpital et l’appui du projet d’informatisation de l’AMU. Ce budget permettra à la Caisse de répondre efficacement à ses prérogatives et fournir à l’ensemble de ses assurés des prestations de qualité.

 4ème Question : Projet de Décret portant nomination au Ministère de la Santé.

Sont nommés :

  • Saleh BonaitaTourab, Secrétaire Général;
  • Abdillahi Youssouf Nour, Inspecteur Général des Services de Santé;
  • Ahmed Saïd Assoweh, Inspecteur Paramédical ;
  • Moussa Farah Guelleh, Inspecteur Administratif et Financier ;
  • Djama Elmi Yabeh, Inspecteur Administratif et Financier ;
  • Mahamoud Ahmed Guedi, Directeur par intérim des Ressources Humaines et de la Formation;
  • Ahmed Houssein Miguil, Directeur Général par intérim de la Centrale d’Achat des Médicaments et des Matériels Essentiels;
  • Chehem Ibrahim Mohamed, Directeur par intérim de la Direction d’Information Sanitaire;
  • Idriss Farah Miguil, Directeur par intérim des Régions Sanitaires;
  • Abdourahman Houssein Araleh, Directeur par intérim de l’Unité de Gestion des Projets;
  • Zakaria Aouled Ahmed, Directeur Général par intérim de l’Hôpital Général Peltier;
  • Mme Hawa Hassan Guessod, Directrice par intérim de l’Hôpital Dar-El-Hanan;
  • Mme Noura Abdi Farah, Directrice par intérim de la Planification et de la Coopération Internationale ;
  • Mme Fatouma Ali Abdallah, Directrice par intérim de la Direction de la Santé de la Mère et de l’Enfant;
  • Mme Mounira Ali Ahmed, Directrice par intérim des Programmes de Santé Prioritaires;
  • Houssein Mohamed Houssein, Directeur Général par intérim de l’Hôpital Dr. Chakib;
  • Timiro Aden Okieh, Directrice Technique de l’Hôpital Cheiko.

 Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

5ème Question: Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel du CERD pour l’exercice 2020.

Le Budget prévisionnel du CERD pour 2020 s’élève en recettes et en dépenses à 1,1 milliards FD. Ce Budget 2020 poursuivra le développement des activités de recherche au sein des différents instituts et la mise en œuvre des nouvelles orientations de la recherche scientifique. Il intègre un chapitre d’investissement pour renforcer les capacités du Centre afin de pouvoir financer ses stratégies d’opérationnalisation des activités des recherches. A ce titre, il est prévu la construction d’un bâtiment moderne pour l’Observatoire Régional de l’Afrique de l’Est sur le changement climatique et les laboratoires spécialisées.

 6ème Question: Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget prévisionnel de l’exercice 2020 de l’Université de Djibouti.

Le Budget prévisionnel de l’Université de Djibouti pour l’exercice 2020 est présenté en équilibre, en produits et en charges à 4 milliards FDJ avec une augmentation de 5% par rapport à 2019 destiné essentiellement au recrutement des nouveaux enseignants, ainsi que des investissements à réaliser. Ce Budget vise aussi à structurer la recherche en mettant en place des équipes pluridisciplinaires pour favoriser la transversalité, accroitre la dimension internationale et régionale de l’Université en offrant les premières formations doctorales spécialisées de hauts niveaux, ainsi que la mise en place des Master Data Sciences et en Logistiques et Transports et la poursuite de la modernisation de l’environnement numérique.

 7ème Question: Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget prévisionnel de l’exercice 2020 de l’Institut Supérieur des Sciences de la Santé.

Le Budget prévisionnel 2020 de l’Institut Supérieur des Sciences de la Santé est arrêté en charges et en produits à 375 millions FDJ. Ce Budget 2020 va augmenter la capacité d’accueil, introduire la simulation en santé dans tous les curricula et de restructurer les programmes de formation des techniciens de laboratoires et préparateurs pharmacies selon une approche par compétence.

 Ministère de l’Urbanisme, de l’Environnement et du Tourisme.

8ème Question: Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget prévisionnel 2020 de l’Office National du Tourisme de Djibouti.

Le Budget prévisionnel de l’Office National du Tourisme de Djibouti de l’exercice 2020 est présenté en produits à 220 millions FD. En 2020, l’ONTD va poursuivre des activités pour le développement du secteur de tourisme avec comme objectif principal la concrétisation des projets d’investissements prioritaires sur les sites touristiques, le développement des ressources humaines et la structuration de l’offre. 

 Ministère de la Communication, chargé des Postes et des Télécommunications.

9èmeQuestion: Projet d’Arrêté portant adoption du projet du Budget prévisionnel 2020 de la Poste de Djibouti.

Le Budget prévisionnel de la Poste de Djibouti pour l’exercice 2020 est arrêté en produits à 589 millions FD. Ce Budget 2020 prévoit la réalisation des objectifs stratégiques notamment l’accélération du développement des activités existantes et la mise en œuvre d’une politique de croissance externe/interne axée sur la diversification. Il est prévu notamment le développement des TIC au niveau de la Poste, la mise en place d’une plateforme d’exportation des produits artisanaux et le développement de la distribution à domicile. 

 Communications.

Le Premier ministre a fait un compte rendu sur sa participation au 9ème Sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernement des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique qui s’est tenu du 09 au 10 décembre 2019 à Nairobi.

 Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche a fait un compte rendu sur sa visite de travail qu’il a effectué en France du 01 au 04 décembre 2019. Il a fait également un rapport de mission sur sa participation au Forum pour la Paix, la Sécurité et le Développement de l’Afrique qui s’est tenu du 11 au 12 décembre 2019 à Assouan (Egypte).

La présidente de la Cour des Comptes remet le rapport publique annuel au chef de l'Etat

La présidente de la Cour des Comptes remet le rapport publique annuel au chef de l'Etat

Le président Ismail Omar Guelleh a reçu aujourd’hui au palais présidentiel la présidente de la Cour des Comptes Ismahan Mahamoud Ibrahim  ainsi que ses plus proches collaborateurs.

En effet, la présidente de la Cour des Comptes a remis au président de Djibouti le rapport publique annuel de l'examen effectué de l'année 2019 entre autre les observations effectuées par les agents de la Cour des Comptes lors des opérations dans les différents services publics.

La Cour des Comptes a, par ailleurs, une mission d’assistance au parlement, devant permettre aux représentants du peuple de les éclairées sur la transparence et la responsabilité dans la gestion des deniers publics.

 

 

Le président Ismail Omar Guelleh inaugure le Site Industriel du Lac Assal

Le président Ismail Omar Guelleh inaugure le Site Industriel du Lac Assal

C’était l’événement le plus attendu de cette fin d’année 2019, l’inauguration de l’usine industrielle de bromure de sodium et de soude caustique. Première industrie chimique du pays, cette usine va transformer la principale ressource minérale du Lac Assal en bromure de sodium, une substance chimique multi-usages.

A son arrivé, le chef de l’Etat, Ismail Omar Guelleh a été accueilli par le ministre auprès de la Présidence Chargé des Investissements Ali Guelleh Aboubaker, le ministre des Finances et de l’Economie, Ilyas Moussa Dawaleh, le ministre de l’Energie Yonis Ali Guedi, et le Préfet de la Région.

Le bromure de sodium s’agit d’une substance qui entre dans la fabrication des produits médicaux-pharmaceutiques, mais aussi dans la fibre optique grâce notamment à ses propriétés de transparence indispensable dans l’infrarouge, et dans la fabrication des agents nettoyants et désinfectants.

Quant à la soude caustique, elle est surtout connue pour servir de matrice fondamentale à une gamme variée de savon tel que les détergents. Elle intervient aussi dans la réalisation d’autres produits, notamment les désinfectants et le détartrage des métaux.

L’usine du Lac Assal se prépare à en produire et à exporter des volumes importants de l’ordre des 52000 tonnes par an sur la scène internationale, une demande pour un marché en pleine croissance.

Cette industrie va avoir des retombés économiques faisant de la région un pole industriel et économique à part entier qui va contribuer à une création d’emplois considérable. Dans l’immédiat, ce sont plus de 200 emplois directs et de milliers d’emplois indirecte qui seront crées avec une création de richesse estimée à plusieurs millions de Dollars US l’année.

Pour cause, le développement économique de la Région de Tadjourah va s’accélérer grâce à cet important investissement stratégique dans le pôle minéralier d’Assal combiné avec les activités portuaires du  Goubet.

L’inauguration de cette usine s’inscrit dans la politique de grands travaux destinés à dynamiser le développement des territoires djiboutiens. En d’autres terme c’est le développement des diverses facettes du site du lac Assal, principalement dans les domaines minier, chimique, énergétique, touristique, commercial et logistique.

Cet événement a réuni sur le site du Lac Assal plusieurs membres du parlement et du gouvernement et les différents corps diplomatiques, les hauts corps de l’armé, les cadres de l’administration et les habitants de cette région.

 

 

 

LAC ASSAL: Mise en service officielle de l’usine de fabrication de bromure de sodium

LAC ASSAL: Mise en service officielle de l’usine de fabrication de bromure de sodium

 Le président de la République a procédé jeudi 12 décembre 2019 à la mise en service officielle de l’usine de fabrication de bromure de sodium au Lac Assal.

La mise en service de cette usine de bromure de sodium intervient 16 mois après la pose de la première pierre dédiée à sa construction.

Si son financement a nécessité un investissement préalable de 80 millions de dollars, elle génère d’emblée une recette de 800.000 dollars pour l’Etat.

Et produit jusqu’à 22.000 tonnes de bromure de sodium, et entend passer dans un proche avenir à une capacité de production estimée à environ 52.000 tonnes.

A travers sa vocation de contribuer à la création d’emplois, cette usine s’inscrit dans la politique de grands travaux et est destinée à dynamiser le développement des territoires djiboutiens.

En d’autres terme, c’est le développement des diverses facettes du site du lac Assal, principalement dans les domaines minier, chimique, énergétique, touristique, commercial et logistique.

Outre l’inauguration officielle de cette usine de fabrication de bromure de sodium, le Chef de l’Etat a également procédé au lancement de la deuxième phase de ce projet.

Cette seconde étape du projet intégrera entre autres un processus d’extension de l’usine qui, dédiera un volet important de ses activités, toujours à partir du sel de Lac Assal, à la fabrication d’autres composantes chimiques, également très prisées, telles que la soute caustique et le chlore.

C’est en cela que l’Etat projette d’ailleurs de mettre rapidement sur pied dans cette localité du Lac Assal, une zone économique spéciale dédiée à l’industrie chimique.

Sans doute qu’avec la réalisation définitive d’un pôle industriel, la localité du Lac Assal qui faisait déjà office de fleuron de notre industrie touristique et énergétique, est promise à un bel avenir économique et social.

PRÉSIDENCE: le chef de l’Etat préside la 22ème séance du Conseil des ministres.

PRÉSIDENCE: le chef de l’Etat préside la 22ème séance du Conseil des ministres.

 Sous la Présidence de Son Excellence, Ismaïl Omar Guelleh, Président de la République, Chef du Gouvernement a eu lieu ce Mardi 10 Décembre 2019, la 22ème Séance du Conseil des Ministres.

Ont été examinés et approuvés les textes suivants:

En début de séance, le ministre de l’Intérieur a communiqué sur le bilan des actions entreprises par le Gouvernement suites aux fortes intempéries qui ont occasionné d’importantes inondations et de nombreux dégâts matériels. Il a informé des travaux entrepris notamment les opérations de pompages et de nettoyages et l’assistance aux sinistrés pour assurer leurs besoins primaires. Par ailleurs, le ministre a expliqué les actions envisagées pour faire face aux pluies diluviennes afin de secourir et assister la population.

Enfin, le Président de la République a instruit le Gouvernement des mesures à prendre pour une riposte permanente et continue pour faire face aux inondations. Il a exhorté le Gouvernement à engager toutes les mesures appropriées pour le fonctionnement adéquat des équipements, la mise œuvre des actions de prévention pour faire face à tout type d’épidémie, la réhabilitation des infrastructures sur l’ensemble du territoire national. Le Chef de l’Etat a demandé d’engager une réflexion post-intempéries sur la préservation des infrastructures publics comme les routes, les écoles, les structures de santé et les habitations, ainsi que les mesures pour améliorer l’assainissement des zones inondées ou inondables et ce avec l’implication de tous les acteurs.

D’autre part, le ministre des Affaires Etrangères a fait une communication sur le lancement de la campagne officielle de notre pays pour l’élection en tant que membre non permanent du Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations Unies. Depuis son indépendance, notre pays s’est particulièrement distingué dans la résolution des conflits et de la promotion de la paix dans la corne de la région et au-delà notamment la Mission de l’UA en Somalie et d’autres missions de soutien à la paix sur le continent africain, la lutte contre le terrorisme et la protection des personnes vulnérables en accueillant sur son sol un nombre important de réfugiés. Notre pays considère sa candidature comme légitime et comme étant celle de l’Afrique réunie. Aussi, il nous faut la défendre et la promouvoir jusqu’au vote devant l’Assemblée Générale des Nation Unies, en juin 2020.

Enfin, il a informé sur les rencontres qu’il a eues avec le Groupe Africain, le Groupe Arabe et les Etats membres de l’OCI et sur le soutien de l’Organisation de la Coopération Islamique, de l’Organisation Internationale de la Francophonie et de la Ligue des Etats Arabes.

 

Ministère du Travail chargé de la Réforme de l’Administration:

1ère Question: Projet de Loi portant ratification de l’instrument d’amendement de 1986 à la Constitution de l’Organisation Internationale du Travail.

Le projet de Loi a pour objet la ratification de l’instrument d’amendement de 1986 à la Constitution de l’Organisation Internationale du Travail adopté lors de la conférence Générale du Travail le 24 juin 1986. L’amendement proposé vise à améliorer la représentativité des membres du Conseil d’Administration grâce à une méthode de désignation tenant compte des différents intérêts géographiques, économiques et sociaux des groupes qui le constituent. Il prévoit de modifier le nombre de sièges attribués au conseil d’administration et leur mode d’attribution. Cette réforme permettra de moderniser la gouvernance de l’Organisation Internationale du Travail et la rendre plus juste et plus inclusive. L’adoption de cet instrument d’amendement témoigne de l’engagement pris par notre pays auprès de l’OIT.

2ème Question: Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel de l’exercice 2020 de l’Agence Nationale de l’Emploi, de la Formation et de l’Insertion Professionnelle.

3ème Question: Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel 2020 de l’Institut National d’Administration Publique.

Le ministre du Travail a présenté deux projets d’Arrêté. Le budget prévisionnel pour l’exercice 2020 de l’Agence Nationale de l’Emploi, de la Formation et de l’Insertion Professionnelle est arrêté en recettes à 658 millions FD. L’Agence prévoit sur la base de ces projets et programmes d’améliorer la qualité de l’accueil des demandeurs d’emploi, la mise en place d’une plateforme facilitant la communication entre les employeurs et les demandeurs d’emploi et l’amélioration de l’employabilité et l’insertion des jeunes. Le budget prévisionnel pour l’exercice 2020 de l’Institut National d’Administration Publique est arrêté en recettes et en dépenses à 259 millions FD. Le Budget prévisionnel 2020 est basé sur la nouvelle stratégie de transformation de l’Institut afin d’appuyer la réforme de l’Administration. L’adoption de ces projets de budgets vise d’une part à améliorer l’accès des jeunes à l’emploi et d’autre part de renforcer l’INAP en vue de mettre en œuvre sa stratégie de transformation axée sur une véritable école d’excellence de qualité en management.

4ème Question: Projet de Décret portant nomination au Secrétariat d’Etat à la Jeunesse et aux Sports.

Sont nommés :

- Mme Kadidja Ibrahim Idriss, Secrétaire Général ;

- M. Moustafa Ismaël Dabar, Directeur de l’Administration Générale, des Affaires Juridiques, chargé de la Réglementation ;

- Mme. Fatouma Ali Dabaleh, Directrice du Stade Gouled;

- M. Mohamed Ismaël Guelleh, Directeur des projets.

Ministère auprès de la Présidence, chargé des Investissements.

5ème Question: Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel du Palais du Peuple pour l’exercice 2020.

Le budget prévisionnel de fonctionnement du Palais du Peuple pour l’exercice 2020 est arrêté en produits et en charges à 365 millions FD. Ce budget 2020 poursuit les objectifs d’amélioration des recettes, la maintenance rationnelle de l’ensemble des infrastructures techniques afin de pérenniser les investissements effectués ces dernières années.

Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle.

6ème Question: Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel de l’exercice 2020 du Centre de Recherche, d’Information et de Production de l’Education Nationale.

Le budget du Centre de Recherche, d’Information et de Production de l’Education Nationale pour l’exercice 2020 est arrêté en charges et produits à 497 millions FD. Le CRIPEN envisage la réalisation d’un programme d’investissements à savoir la révision des manuels scolaires, livrets et outils didactiques et pédagogiques de l’enseignement fondamental, la numérisation des manuels et la poursuite des programmes éducatifs dans le cadre de la chaine éducative. L’adoption du projet d’Arrêté permettra au Centre d’assurer pleinement ses missions dans le cadre de la politique d'amélioration de la qualité de l'enseignement.

7ème Question: Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget prévisionnel de l’exercice 2020 du Centre de Formation des Enseignants de l’Enseignement Fondamental.

Le budget du Centre de Formation des Enseignants de l’Enseignement Fondamental pour l’exercice 2020 est arrêté en charges et produits à 206 millions FD. Le budget 2020 permettra la formation initiale des élèves professeurs du cadre unique, l’organisation et l’accompagnement de stages pratiques, la mise en place de la téléformation pour les régions, l’amélioration des activités du laboratoire de langues et l’introduction des Technologies, de l’Information et de la Communication pour l’Education dans les pratiques et des enseignements-apprentissages.

Ministère de l’Agriculture, de l’Eau, de la Pêche, de l’Elevage et des Ressources Halieutiques.

8ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel de l’ONEAD pour l’exercice 2020.

Les comptes prévisionnels de l’Office National de l’Eau et de l’Assainissement de Djibouti pour l’exercice 2020 sont arrêtés en produits à 8,3 milliards FD avec une augmentation de la production d’eau potable suite à l’électrification de deux stations de pompage du projet d’interconnexion. L’Office projette en 2020 de mettre l’accent sur l’augmentation du nombre de branchement neuf, l’amélioration des actions de recouvrement des créances, la poursuite des actions de réduction des pertes techniques et la mise en œuvre des actions de sensibilisations de la population. Il prévoit l’acquisition des équipements de remplacement, le renforcement de capacités. La poursuite des programmes de réhabilitation, de renouvellement et d’extension des infrastructures d’eaux potables et d’assainissement. Egalement, l’accent sera mis sur

l’alimentation électrique des forages du projet d’adduction transfrontalier, le projet de réalisation d’usine de dessalement de l’eau de mer, de production de la réalisation d’une station d’épuration à Balbala et l’extension du réseau d’assainissement.

Ministère de l’Equipement et des Transports.

9ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel 2020 de l’Aéroport International de Djibouti.

Le budget prévisionnel de l’Aéroport International de Djibouti pour 2020 est arrêté en produits à 3,4 milliards FD. Le budget 2020 prévoit la réalisation d’investissements axés sur le projet de réactualisation et de modernisation de l’aérogare, la finalisation du règlement du radar, la rénovation de la piste, le renforcement de la sécurité et la sûreté aérienne afin de répondre aux normes. Ces investissements permettront à l’aéroport d’affirmer son rôle de plateforme d’éclatement en matière de fret aérien.

10ème Question : Projet d’Arrêté portant adoption du Budget prévisionnel 2020 du Laboratoire Central du Bâtiment et de l’Equipement.

Le budget prévisionnel de LCBE pour l’exercice 2020 est arrêté en produits à 352 millions FD. En 2020, le Laboratoire vise l’amélioration de la communication pour accroitre sa visibilité auprès du grand public, l’acquisition des équipements, l’amélioration de la qualité de prestations fournies et le renforcement des capacités institutionnelles afin d’assurer une gouvernance efficace.

Ministère des Affaires Sociales et des Solidarités.

11ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation et rendant exécutoire le Budget prévisionnel de l’exercice 2020 de l’Agence Djiboutienne de Développement Social.

Le budget prévisionnel de fonctionnement de l’exercice 2020 de l’Agence Djiboutienne de Développement Social est arrêté en produits et en charges à 436 millions FD. L’Agence prévoit un volet d’investissement de 4,3 milliards FD destiné à la poursuite du projet Régional de la Banque Mondiale, le programme d’appui à la réalisation d’infrastructures économiques dans les régions. D’autre part, l’ADDS participera à la mise en œuvre du nouveau projet sur la protection sociale, le projet d’appui à l’entreprenariat des femmes et des jeunes filets sociaux, le projet de gestion des déchets, la promotion de l’emploi des jeunes et l’artisanat.

Ministère du Logement.

12ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel 2020 de la Société Immobilière et d’Aménagement Foncier.

Le budget prévisionnel pour l’exercice 2020 de la Société Immobilière et d’Aménagement Foncier est arrêté en produits à 3,9 milliards FD. Le budget de la SIAF est élaboré dans le cadre d’un accroissement des activités et prévoit la réalisation des différents projets, notamment l’aménagement et la viabilisation des terrains, la commercialisation du béton prêt à l’emploi et l’acquisition des différents équipements. L’adoption du budget 2020 permettra à la Société Immobilière et d’Aménagement Foncier de pérenniser ses activités et rationaliser ses dépenses.

Communications.

Le Ministre des Affaires Musulmanes, de la Culture et des Biens Wakfs a fait un rapport de mission sur sa visite de travail qu’il a effectué en Arabie Saoudite du 03 au 05 décembre 2019.

Le Ministre du Travail chargé de la Réforme de l’Administration a fait un compte rendu sur sa participation à la 14ème Réunion Régionale Africaine qui s’est tenue du 03 au 06 décembre 2019 à Abidjan.