La délégation djiboutienne rencontre différentes institutions financières

La délégation djiboutienne continue ces rencontres avec les différents représentants des institutions. Après la réunion de printemps, la délégation djiboutienne a rencontre cette fois-ci la société financière internationale, connu sous SFI, un groupe de la Banque Mondiale spécialisé dans le secteur privé.

La question de la mise en place d’un mécanisme de financement de l’Habitat a été l’objet de discussions, afin de faciliter l’accès au crédit à une large catégorie de ménages solvables et ayant un revenu régulier. La ministre a également présenté aux experts du SFI les opportunités d’investissement dans les opérations de viabilisation des infrastructures primaires avec des retours d’investissement à court terme.

En fin de séance, les experts de la Banque Mondiale et de l’IFC ont décidé d’effectuer une mission conjointe pour explorer les opportunités de mise en place d’un mécanisme de longue durée de financement de l’habitat. Pour mémoire, l’IFC, membre du groupe de la Banque Mondiale, est la plus importante institution mondiale d’aide au développement dont les activités concernent exclusivement le secteur privé dans les pays en développement.

La délégation djiboutienne a rencontré le vice-président senior de la JICA à Washington, M Hishori Kato. Les discussions ont porté sur le projet « Zéro Bidonville » et d’autres projets réalisés par la JICA à Djibouti ainsi que sur les voies et moyens de renforcer la coopération entre la république de Djibouti et le Japon.