Education: inauguration du Centre Sectoriel de Formation Professionnelle.

Education: inauguration du Centre Sectoriel de Formation Professionnelle.

Le ministre de l’Education nationale, Moustapha Mohamed Mahamoud a procédé aujourd’hui à l’inauguration du Centre Sectoriel de Formation Professionnelle aux métiers du Transport et de la Logistique (CSFOP-TL) de Balbala.  La cérémonie d’inauguration a vu la participation des ministres de l’Emploi et du Budget, Isman Ibrahim et Abdoulkarim Aden Cher, ainsi que l’ambassadeur des USA à Djibouti, Larry André, la représentante du PAM à Djibouti et le président de la Chambre de Commerce de Djibouti, Youssouf Moussa Dawaleh.

Au cours de la brève cérémonie, le MENFOP et les officiels ont rapidement dévoilé la plaque inaugurale avant d’effectuer une visite de l’établissement de formation professionnelle. Sur les pas du directeur du centre, les ministres et le reste des officiels ont découvert les infrastructures et les équipements dans les différents ateliers qui sont mis en œuvre par ce centre flambant neuf.

Pour rappel, ce Centre Sectoriel de Formation Professionnelle aux métiers du Transport et de la Logistique (CSFOP-TL) de Balbala est le premier d’une nouvelle génération d’établissements qui sont destiné à devenir un véritable pôle d’excellence tant au niveau national que régional.

Le centre a pour objectif prioritaire de mettre à la disposition des entreprises du secteur un personnel qualifié afin de leur permettre d’accroître leur compétitivité et leur productivité.

Pour ce faire, il propose une main d’œuvre qualifiée pour occuper les emplois identifiés comme critiques dans le secteur ; (ii) une offre de formation continue flexible, modulaire, adaptée aux besoins de modernisation du secteur ; (iii) des prestations de services (informations, ressources, expertises) dans les différents domaines relatifs au secteur et à son environnement (technique, réglementaire et juridique, économique, technologique, etc.)

Plus généralement, la création de ce centre s’inscrit dans le cadre de la Politique Nationale de la Formation Professionnelle (PNFOP) qui préconise le développement d’une nouvelle génération d’établissement de formation ; les centres sectoriels de formation professionnelle.

La création de ce type d’établissement nécessite un véritable partenariat public-privé et fait appel au principe de son cofinancement et de sa cogestion avec le secteur privé, et si possible à l’appui substantiel des partenaires techniques et financiers