Le ministre de l'Éducation nationale et de la formation professionnelle M. Moustapha Mohamed Mohamoud, a dirigé aujourd’hui les travaux d’une réunion avec le Groupe Local des Partenaires de l’Éducation (GLPE)

De nombreux diplomates dont notamment, l’ambassadeur du Etats-Unis et la représentante de l’UNICEF et chef de file du Groupe Local des Partenaires de l’Éducation (GLPE), les représentants des agences onusiennes et des organisations internationales ainsi que les cadres et responsables du MENFOP ont pris part à cette importante rencontre.

L’ordre du jour portait sur l’intégration des enfants réfugies dans le système éducatif, mais aussi la présentation d’études mène dans le cadre de l’intégration des enfants réfugiés et des écoles rurale intégré.
De son cote, la représentante de l’UNICEF, Mme Djanabou Mahondé, qui est également chef de file du groupe locale des partenaires de l’éducation. Elle a félicité l’engagement du MENFOP dans ses efforts pour l’avènement de l’intégration des enfants réfugies dans le système éducation nationale.
Puis, c’est le Secrétaire général du MENFOP, M. Mohamed Abdallah Mahyoub, qui a fait une large présentation dans le tour d’horizon sur éducation des enfants refugiés. L’occasion pour lui de rappeler le contexte, la vision et les orientations stratégiques du projet, à savoir augmentation de capacités d’accueil dans l’année avenir, formation des enseignants.
Le SG du MENFOP a fait un bref résumé sur un atelier des écoles rurales intégrées qui s’est déroulé du 16 au 17 juillet au palais du peuple.
Notons enfin que, le ministre et le groupe local des partenaires de l’éducation ont suivi une présentation sur l’intégration des enfants réfugies dans le système éducatif qui vise à renforcer le MENFOP dans sa politique de scolarisation de tous les enfants réfugiés pour leur permettre un accès à une école fondamentale de qualité et inclusive ou ils acquerront les compétences nécessaires pour s’insérer aisément dans le tissu socio-économique.
Le ministre a d’abord souhaite le bienvenu a tous le Groupe Local des Partenaires de l’Education, il a rappelé surtout que ce projet s'inscrit dans la vision du chef de l’Etat, M. Ismail Omar Guelleh, l’accès des enfants refugies a une éducation de qualité et inclusive constitue d’une des volontés. A-t-il dit le ministre.
Le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnel M. Moustapha Mohamed Mohamoud a exprimé ses sincères remerciements à tous les représentants des agences onusiennes et des organisations internationales pour son engagement sans faille dans notre le système de l’éducatif.