Le ministre des Affaires musulmanes visite l’institut de Paix et le Centre Hamoudi en cours de construction

 Le ministre des Affaires musulmanes visite l’institut de Paix et le Centre Hamoudi en cours de construction

Le ministre des Affaires musulmanes, de la Culture et des Biens Waqfs Moumin Hassan Barreh, a effectué une visite d’information sur le chantier de construction de l’Institut Djiboutien de Paix pour la Recherche et la Formation (IDP) à Hodan ce lundi 23 mars 2020. 

Le ministre était accompagné du Directeur général des Biens waqfs, M. Elmi Nour Djama, du Directeur général du Diwan de la zakat M. Souleiman Houssein Moussa, du Directeur des Affaires musulmanes M. Alsalé Ahmed Abdalleh, et du Directeur de la Culture M. Doualeh Hassan Ahmed. 

Le ministre s’est enquis de l’état d’avancement des travaux de construction du projet et la nécessité de respecter les normes en vigueur et les délais impartis pour finaliser les travaux dans les meilleures conditions. 

Il est à souligner que l’Institut Djiboutien de Paix pour la Recherche et la Formation (IDP) aura pour mission de développer le discours religieux par le biais de la formation et de la communication axée sur l’ouverture et la modération. Il sera chargé aussi de mener des études et d’organiser des conférences de portée régionale, regroupant les oulémas, les intellectuels et les académiciens venant de la région de la Corne de l’Afrique et de la péninsule arabique.  L’Institut contribuera, en outre, au rayonnement de Djibouti en tant qu’ilot de paix, et terre de rencontres et d'échanges. Il reflète ainsi, les actions menées par le Président de la République Ismail Omar Guelleh en faveur de la paix et du dialogue entre civilisations et cultures, en vue de bâtir un espace régional pacifique et prospère.

Le ministre a ensuite terminé sa visite par le chantier du Centre commercial Hamoudi, en phase de construction par la Société Tayiba. Ce projet d’investissement vise à développer le patrimoine des Biens Waqfs et à diversifier ses ressources selon les procédés spécifiques agréés par les Oulémas.

Affichant sa satisfaction des informations recueillies et de la qualité des travaux réalisés, le Ministre a donné ses instructions pour se conformer aux règles techniques et au calendrier fixé en commun accord avec les deux parties.  Il est à noter que ce projet aura un impact positif pour les activités génératrices de revenus et d’emplois, ce qui présente une valeur ajoutée en matière d’investissement immobilier des Biens Waqfs.