octobre 27, 2020

FFDJ: remise du brevet de parachutistes à 20 stagiaires djiboutiens

FFDJ: remise du brevet de parachutistes à 20 stagiaires djiboutiens

Ce matin a eu lieu la cérémonie de remise du brevet de parachutistes au 20 stagiaires de la gendarmerie nationale et de la garde républicaine.
Au terme de 2 semaines d'instruction au sol et en vol, 20 stagiaires issus de la Garde Républicaine et de la Gendarmerie Nationale ont reçu leur brevet de parachutistes. 

La cérémonie était présidée par le Chef d'Etat-Major Interarmées (CEMIA) des FFDJ en présence du chef du Bureau Opération et instruction de la Garde Républicaine et un représentant le Chef d'Etat-Major de la Gendarmerie Nationale. 

Les brevetés ont été chaleureusement félicités pour la réussite de l'un des plus prestigieux brevet militaire. "Vous pouvez être fier de ce que vous avez accompli. Vous avez fait honneur à vos unités, ce brevet oblige de l'excellence, faites lui honneur!" a souligné le CEMIA des FFDJ.  

Chaque année, dans le cadre d'une coopération opérationnelle efficace avec des unités des forces armées djiboutiennes et des forces de sécurité, les FFDJ forment et échanges dans nombre de domaines: Etat-major, appui feu, plongée, photographie, secourisme, technique de tir, parachutisme, soudure, mécanique,...etc.

En 2019, 200 parachutistes ont été formés par les Forces Françaises Stationnées à Djibouti.

 

 

La ministre des Affaires sociales et des solidarités reçoit les groupes des partenaires de la protection sociale

La ministre des Affaires sociales et des solidarités reçoit les groupes des partenaires de la protection sociale

Le ministère des Affaires Sociales et des Solidarités a tenu ce mardi 29 septembre 2020 une réunion avec les groupes des partenaires de la protection sociale. La ministre des Affaires Sociales et des Solidarités Mme Mouna Osman Aden a présidé cette cérémonie en présence du ministre de l’Economie et des Finances Ilyas Moussa Dawaleh.

A l’instar des autres pays du monde, la république de Djibouti a été frappée de plein fouet par la pandémie du COVID 19 après avoir subi les conséquences désastreuses du cyclone Sagar et des inondations de 2019, de l’invasion des criquets pèlerins en Afrique de l’est et de la sécheresse qui sévit sans discontinuer depuis des longues années.

Le ministère des Affaires Sociales et des Solidarités a mis en place un système d’assistance alimentaire qui consiste à octroyer des vivres aux pauvres qui sont pris en charge au moment du covid 19.

Presque 76 600 familles ont profités des coupons alimentaires au niveau de la république et presque 12 000 familles ont eu droit à 30 000 fd en espèce pour subvenir au mieux à leurs besoins durant les mois du confinement.

Les FFDJ inaugure la création d’une bibliothèque pour les élèves du collège d’Omar Jagaa

Les FFDJ inaugure la création d’une bibliothèque pour les élèves du collège d’Omar Jagaa

Le 22 septembre 2020, le général Stéphane Dupont, commandant les Forces Françaises stationnées à Djibouti (FFDJ), a inauguré la nouvelle bibliothèque du collège d’Omar Jagaa, à 60km de la capitale.

A la demande du principal du collège, les FFDJ ont œuvré à la création de cette bibliothèque au profit des élèves. C’est à partir d’un local existant que les militaires français ont d’abord mis en sécurité, puis rénové et aménagé, que la bibliothèque a pu voir le jour. 

En effet, les spécialistes de l’infrastructures des FFDJ ont en premier lieu travaillé sur les problèmes d’étanchéité des cloisons et de la toiture. Ensuite, le temps de la rénovation est venu : installation de carrelage ainsi que mise en peinture de l’intérieur et de l’extérieur du local. Point d’orgue de cette création : les FFDJ ont meublé entièrement cette bibliothèque grâce à des étagères réalisées sur mesure, des espaces de lectures créés et la fourniture de mobilier de bureau pour accueillir les élèves. En complément, l’institut français de Djibouti a fourni un ensemble de livres adapté pour ces élèves.

L'objectif commun pour le collège et les FFDJ est de donner accès aux élèves à des ouvrages pédagogiques, culturels, littéraires, etc., leur permettant d’accompagné leur scolarité dans un environnement adapté. 

Etaient présent auprès du COMFOR FFDJ:

- l’Ambassadeur de France à Djibouti Arnaud Guillois,

- le Préfet d’Arta Mohamed Cheiko Hassan,

- le député de la région d’Arta Omar Wabei Malow,

- le président du conseil régional d’Arta Elmi Bouh Goudadeh,

- le secrétaire général du Ministère de l’Education Nationale et de la formation professionnelle, Mohamed Abdallah Mayoub. 

Le secrétaire général de la MENFOP a présenté ses remerciements les plus sincères au nom du ministre de la MENFOP en précisant que c’est un minimum au regard des bénéfices important apportés à la population djiboutienne.

 

FFDJ

FFDJ/BA 188/Lycée Joseph Kassel : SIGNATURE DE CONVENTION POUR LE BREVET D’INITIATION AEORONAUTIQUE (BIA)

FFDJ/BA 188/Lycée Joseph Kassel : SIGNATURE DE CONVENTION POUR LE BREVET D’INITIATION AEORONAUTIQUE (BIA)

Le lundi 28 septembre, le colonel Olivier Saunier, commandant la base aérienne 188

« Colonel Emile Massart » et monsieur Bruno Lassaux, proviseur du lycée français de Djibouti «Joseph Kessel » ont renouvelé le partenariat liant la base aérienne au lycée français dans le cadre de la formation d’élèves de classe de seconde au brevet d’initiation aéronautique (BIA).

Délivré par le ministère de l’éducation nationale français et composé de cinq domaines spécifiques, le BIA sanctionne un niveau de culture générale dans le domaine aéronautique (connaissance des aéronefs, aérodynamique, mécanique du vol, météorologie, navigation, sécurité des vols, réglementation, histoire de l’aéronautique et de l’espace). Cette formation est traditionnellement conclue pour certains élèves par une initiation au vol sur la base aérienne 188.

Défini dans le plan air jeunesse du chef d’état-major de l’armée de l’air et de l’espace, la base aérienne s’engage ainsi, auprès de la jeunesse de Djibouti, à transmettre ses valeurs et savoirs aéronautiques à travers ce partenariat.

 

Le commandant de la Garde républicaine reçoit le nouveau commandant des forces françaises stationnées  à Djibouti

Le commandant de la Garde républicaine reçoit le nouveau commandant des forces françaises stationnées à Djibouti

Le Colonel Mohamed Djama Doualeh, Commandant la Garde Républicaine a reçu ce lundi 21 septembre 2020 le général de brigade aérienne Stéphane DUPONT, nouveau commandant des forces françaises (COMFOR)  stationnées  à Djibouti. 

 Le général Stéphane DUPONT avait pris le commandement du COMFOR le 01 septembre 2020. Durant sa carrière militaire, le général Stéphane DUPONT a déjà effectué un séjour, de 2010 à 2012, à Djibouti en qualité de commandant de la base aérienne 188 des FFDJ.

 Cette visite de courtoisie s’inscrit dans le cadre de la tournée du nouveau Commandant du Comfort Français avec les autorités militaires du pays pour des prises de contact suite à sa récente prise de fonctions.

 Dans un bref entretien, le Colonel Mohamed Djama Doualeh, commandant la Garde Républicaine a félicité le général Stéphane DUPONT pour sa promotion au grade de général et a souhaité la bienvenue encore une fois en république de Djibouti, terres de rencontres et d'échanges.

Notons également que cette rencontre était aussi une retrouvaille d'amitiés.

 De son côté, le général DUPONT s'est dit honoré de l'accueil chaleureux réservé à son égard, il a remercié son ami le Colonel Mohamed Djama Doualeh et s’est dit fier des relations séculaires solides qui lient nos deux pays. Il s’est engagé à œuvrer davantage pour raffermir, consolider et élargir ces liens de coopération entre les Forces Armées Djiboutiennes et la FFDJ.  

  Les hauts responsables ont réaffirmé toujours l’excellence des relations de coopération entre la France et la République de Djibouti, aussi la situation sécuritaire régionale a été évoqué parmi lesquelles : l'Érythrée, le Conflit au Yémen et la situation en Somalie avec l’opération de maintien de la paix en Somalie (AMISOM) auquel Djibouti prend part activement depuis plusieurs années.

 Au terme de cette rencontre de haut niveau, le Colonel Mohamed Djama Doualeh, commandant la Garde Républicaine et le nouveau général de brigade aérienne Stéphane DUPONT ont procédé à la traditionnelle photo de famille.

 

Le ministre de la Défense reçoit l’ambassadeur de la république des Philippines en république de Djibouti

Le ministre de la Défense reçoit l’ambassadeur de la république des Philippines en république de Djibouti

Le ministre de la Défense, chargé des Relations avec le parlement, M. Hassan Omar Mohamed, a reçu ce mercredi 23 septembre 2020, la visite de travail  de l’ambassadeur de la république des Philippines en république de Djibouti, S.E.M Sulpicio Confiado.   

Après les mots de bienvenue, les deux hommes ont ensuite abordé l’état des relations bilatérales entre la République de Djibouti et les Philippines, notamment la coopération dans le domaine de la défense. Ils ont évoqué les voies et moyens susceptibles de les promouvoir.

Le ministre de la Défense chargé des Relations avec le parlement, M. Hassan Omar Mohamed a également mis l’accent sur le travail remarquable mené par à l’ambassadeur philippin afin de renforcer les relations d’amitié et de coopération entre les deux pays.

  1. Hassan Omar Mohamed a par ailleurs exhorté l’ambassadeur philippin  à poursuivre ses efforts de son ambassade en vue de consolider davantage les liens d’amitié et de coopération entre son pays et le nôtre. Pour sa part, l’Ambassadeur Philippin a remercié le ministre de la Défense chargé des Relations avec le parlement, pour l’accueil chaleureux qui lui a réservé. Il a ensuite salué l’excellence et la qualité des liens d’amitié et de coopération existant entre les deux pays. S.E.M Sulpicio Confiado  a rappelé qu’il a récemment présenté au président de la République ses lettres de créances et a  émis le souhait de voir les liens  entre nos deux pays se développer.

Il a enfin promis de fournir tous les efforts nécessaires pour la consolidation des liens d’amitié et de coopération la République de Djibouti et les Philippines mais aussi pour l’effectivité de la coopération dans le domaine de la défense et du renseignement   entre nos deux pays.

 

Le chef d’état-major général des armées reçoit le nouveau commandant des forces françaises stationnées à Djibouti

Le chef d’état-major général des armées reçoit le nouveau commandant des forces françaises stationnées à Djibouti

Le chef d’état-major général des armées, le général de corps d’armée Zakaria Cheick Ibrahim a reçu ce jeudi 17 septembre 2020 dans son bureau à l’état-major général des armées, le général de brigade aérienne Stéphane DUPONT, nouveau commandant des forces françaises stationnées à Djibouti (COMFOR) à Djibouti. Le général Stéphane DUPONT a pris le commandement du COMFOR le 01 septembre 2020. Durant sa carrière militaire, le général Stéphane DUPONT a déjà effectué un séjour, de 2010 à 2012, à Djibouti en qualité de commandant de la base aérienne 188 des FFDJ.

Accueilli au perron de l’état-major avec les honneurs par le colonel Wagdi Djama Moussa, chef de corps du régiment quartier général, le général Stéphane s’est dirigé vers le bureau du chef d’état-major général des armées.

Cette première visite du COMFOR, le général Stéphane DUPONT, faisait office de prise de contact avec le CEMGA Djiboutien. A pris part à cette visite le lieutenant-colonel Mohamed Kayad Nadji, chef de cabinet du CEMGA.

Dans son discours, le général ZAKARIA CHEICK IBRAHIM, a d’abord souhaité la bienvenue au nouveau COMFOR pour son 2ème passage à Djibouti, terre d’échange et de rencontre. Le CEMGA a souligné les liens forts exceptionnels entre Djibouti et la France plus particulièrement dans le domaine militaire qui doivent être davantage renforcés dans l’intérêt commun de nos 2 pays. Le CEMGA Djiboutien a assuré au général Stéphane DUPONT de son soutien absolu et celui de son état-major dans l’accomplissement de sa mission.

De son côté, le général Stéphane DUPONT a remercié l’accueil chaleureux réservé à son égard. Le nouveau COMFOR s’est engagé à œuvrer davantage pour raffermir, consolider et élargir ces liens de coopération.

Cette première visite de contact s’est terminée par la traditionnelle photo de famille.