28
Fri, Jul

La journée d’aujourd’hui a principalement été marquée par le traditionnel défilé militaire qui, s’est tenu sous le haut patronage du président de la République et Chef suprême des armées, Ismail Omar Guelleh

Activités présidentielles
Typography

Et la journée d’aujourd’hui a principalement été marquée par le traditionnel défilé militaire qui, s’est tenu ce matin sous le haut patronage du président de la République et Chef suprême des armées, Ismail Omar Guelleh.

À son arrivée, le président de la République qui était accompagnée de la première dame a été accueillit par le ministre de la Défense Ali Hassan bahdon et le chef d’état-major des armée, le général Zakaria Cheik Ibrahim 

Tous les corps armés Djiboutiens, notamment, la Gendarmerie nationale, la Police nationale, les Forces armées Djiboutiennes (FAD), la Garde Républicaine, les gardes-côtes, la Protection civile tous ont, dans leurs diversités respectives, prirent part à ce défilé militaire entamé avec l’interprétation de l’hymne national.

La France, les Etats-Unis, l’Italie, la Chine et le Japon, nations comptant toutes des contingents dans notre pays, ont pris part aussi au défilé militaire djiboutien. Il s’agit bien là d’une situation qui illustre parfaitement la nature privilégiée que ces pays entretiennent avec le nôtre.

Aussitôt après que la fanfare militaire a interprété l’hymne national, le président Guelleh a passé en revue les différentes unités à bord du command car, de l’armée au côté notamment du ministre de la Défense, Mr Ali Hassan Bahdon, et le général de division Zakaria Cheikh Ibrahim avant de gagner sa place sur la tribune d’honneur.

En garde a vu les troupes ont salué le cortège motorisé du président. Le moment était solennel pour l’ensemble des troupes qui attendait le passage du chef suprême de l’Armée depuis les premières heures de la journée. Cette année, le défilé militaire du 40ème anniversaire a été marqué par la présence aux côtés de nos forces, des forces étrangères stationnés à Djibouti.

Avec en autre, le contingent de l’armée chinoise, américaine, japonaise, française et italienne. Ce sont d’ailleurs ces hommes des forces de ces pays amis qui ont ouvert le défilé.

Le défilé, a débuté par les airs avec le passage des vins militaires et des hélicoptères de l’armée nationale. Parmi les troupes a pied le premier a défilé pour le 40ème anniversaire était la fanfare, suivi de la troupe composée de tous les corps portant l’emblème national que vous voyez en images. Les forces étrangères stationnées à Djibouti ont par la suite défilé successivement, en premier les forces françaises, suivies des troupes des forces américaines.

Ensuite, c’était au tour de la troupe italienne installé à Djibouti suivi des forces de défense du japon qui possède une base logistique à Djibouti dans le cadre de la lutte contre la Piraterie maritime et par la suite, la marine chinoise a défilé.

Le passage de cette troupe chinoise a été ovationné à l’instar de toutes les troupes nationales et étrangères qui ont défilé pour le 40ème anniversaire de notre indépendance. 

Après le bal de défilé a été enchaînes par la gendarmerie nationale avec en premier le personnel féminin de la gendarmerie composé des cadres et des nouveaux recrus suivi du peloton judiciaire de la gendarmerie et enfin le groupe d’intervention de la gendarmerie tous commande par le commandant Mohamed Nour.

Après la gendarmerie, c'est fut au tour des gardes cotes de défilé dirige par le chef de corps en personne le colonel Wais Omar Bogoreh qui a aligné plusieurs éléments pour l’événement.

La gendarmerie nationale a été suivie par la police nationale ; qui est venue en force avec plusieurs unités dont la troupe du personnel féminin de la police nationale, l’unité de l’école de police de Nagad.

L’armée nationale a par suite, défilé, on pouvait voir également le personnel féminin de l’armée nationale en premier suivi de différentes troupes militaires dont la troupe de l’académie militaire d’Arta. La marine nationale et les forces aériennes ont clôturé ce défilé, rendez-vous incontournable de la fête du 27 juin.

Le défilé militaire du 27 juin, a outre le chef de l’État vu la participation des membres du gouvernement, des députés, des diplomates et représentants d’organisations internationales accréditées à Djibouti.

Des personnalités issues des pays amis comptaient également parmi les invités, les uns et les autres ont suivit le défilé des différentes unités des FAD, de la garde républicaine, de la gendarmerie nationale et la Police nationale. Le tout a été effectué dans une ambiance chargée de ferveur patriotique. 

Après le défilé militaire des troupes a pied la troupe motorisée des forces armées nationales notamment l’artillerie et les troupes blindées, le groupe motorisé de la gendarmerie nationale, avec des moyens matériels et roulants conséquents de la police nationale, les gardes cotes des gardes républicaines sont entrée en action pour le défilé qui a été clôturé par la parade les motards de la garde républicaine, de la police et de la gendarmerie ainsi que les moyens roulants de là, protection civile. 

Il faut dire que les forces armées nationale ont fait une démonstration en force des moyens matériels et roulants qui ont été renforcés pour tous les corps.

Suite au défilé militaire, le président Ismaël Omar Guelleh, s’est recueilli devant le monument aux martyrs où il a déposé une gerbe de fleurs.

Le Premier ministre, les membres du Gouvernement et du Parlement ainsi que des Personnalités étaient également présents au palais du peuple ou la fatiha a été lue en mémoires des Djiboutiens, tombés pour l’indépendance du pays.