19
Tue, Sep

Le Président de la République prend part à la cérémonie d’investiture de son homologue réélu du Rwanda.

Activités présidentielles
Typography

Evènement central dans la vie politique et institutionnelle du Rwanda, la cérémonie de réinvestiture du Président kagamé est placée dans le faste et la grandeur.

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a pris part aujourd’hui, vendredi, dans la matinée, à la cérémonie d’investiture de son homologue réélu du Rwanda, M Paul Kagamé.

Plusieurs étapes ont constitué les moments forts de cet évènement qui eut lieu au stade national Amahoro de Kigali où, le Président réélu y a prêté serment.

« Je jure sur l’honneur que je n’aurais de cesse de veiller sur les intérêts de mon pays et de mon peuple » a entre autres formules répété M Kagamé dans son discours d’investiture.

Evènement solennel, cette cérémonie a comporté aussi un important volet dédié aux parades et autres défilés militaires. C’est la troupe d’honneur de la Garde présidentielle rwandaise qui a ouvert

le défilé, entonnant l’hymne national du pays. Elle fut suivie par des groupes distincts issus de tous les corps armés et de sécurité du Rwanda dont, Les forces armées, la gendarmerie, la police…

Une foule nombreuse a également pris part à cet évènement. La tribune du stade a vite été portée à saturation.

Ce qui astreint les autorités de ce pays à installer des écrans géants tout autour du site afin que ceux qui n’ont pu avoir de place à l’intérieur du stade puissent suivre la cérémonie depuis l’extérieur.

La participation massive des Rwandais à l’investiture de leur Président réélu est loin d’être fortuite.

Elle a valeur de manifestation publique et collective à travers laquelle, le Peuple souverain du Rwanda entend afficher son soutien plein et entier à son leader charismatique.

L’attachement des Rwandais à leur principal dirigeant  procède indubitablement d’un double mérite qu’ils lui semblent lui reconnaitre. 

Il s’agit de la capacité qu’il eut à restaurer la cohésion nationale de son pays et,  l’engagement permanent dont il fut preuve pour placer le Rwanda dans l’orbite du développement durable.

Il est vrai que sous l’égide du Président Kagamé, le Rwanda a rompu avec les tensions interethniques qui avaient toujours jalonné son histoire et dont, le génocide de 1994 reste le pic tristement

célèbre. Aujourd’hui, le Rwanda arbore sa destinée commune sous le signe de l’unité et de la solidarité nationale.

Le pays est sorti aussi du gouffre économique qui le caractérisait autrefois et, est même cité de nos jours en modèle de développement en Afrique.

Le Rwanda produit directement les besoins qui relèvent de  son alimentation et, réalise même beaucoup de devises à travers l’exportation de certains produits et denrées tels que, le thé et le café.

Pays non doté de richesses énergétiques, le Rwanda a, sous la conduite du Président Kagamé, tôt compris surtout la nécessité  d’appréhender son développement à travers la promotion du tertiaire,

notamment les Technologies de l’Information et de la Communication (TICs).

Le tourisme et la commercialisation du coltan, minerai intégré aux appareils électroniques (téléphones portables, ordinateurs, aspirateurs…) constituent enfin deux nouveaux secteurs de

développement en plein essor au Rwanda.

Pays enclavé, le Rwanda forme enfin le vœu légitime d’accroitre ses échanges économiques avec le reste à travers les infrastructures, notamment les Ports, hautement performantes de Djibouti.

La participation du Président djiboutien à la cérémonie d’investiture de son homologue réélu du Rwanda atteste de la vitalité des relations d’amitié et de coopération qui existent entre les deux pays

et les deux peuples.

Il est  à rappeler que sous l’impulsion conjointe de leurs deux leaders, la République de Djibouti et le Rwanda ont, depuis plusieurs années, amorcé un processus visant à accroitre leur niveau

d’échange et de collaboration.

Les visites officielles que chacun des deux dirigeants effectue dans le pays respectif de l’autre s’inscrivent dans le cadre de ce rapprochement diplomatique, politique et économique entre les deux

nations, objet, déjà, d’une série d’accords et de partenariats stratégiques.

La concession de parcelle de terrain acquise par chacun des deux pays dans la zone franche économique de l’autre est le signe de  leur détermination commune à inscrire leur relation dans la durée.

Le partenariat actif initié entre les deux nations dans le domaine des technologies de l’information et de la communication atteste aussi de cette volonté d’intensifier leur niveau d’échange et de

collaboration.

Quant à la convention adoptée entre les deux pays et, abrogeant l’obligation de visas aux ressortissants de deux pays  porteurs de passeports diplomatique et service, elle illustre parfaitement la

volonté délibérée des deux pays d’échanger à un rythme efficient.

Outre le Président Guelleh, une vingtaine d’autres Chefs d’Etat et de Gouvernement ont pris part à la cérémonie d’investiture du Président réélu du Rwanda, M Paul Kagamé.

A noter enfin qu’une  importante délégation comprenant notamment le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M Mahamoud Ali Youssouf et l’Ambassadeur de Djibouti

en Ethiopie et auprès de l’Union africaine, M Mohamed Idriss Farah, accompagnait le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, dans le cadre de ce déplacement au Rwanda.