18
Mon, Jun

Le conseil des ministres tient sa première séance de l’année 2018

Activités présidentielles
Typography

Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH, Président de la République, Chef du Gouvernement a eu lieu ce Mardi 02 Janvier 2018, la 1ère Séance du Conseil des Ministres.

En début de séance, le Conseil des Ministres a longuement débattu de la question du logement qui se pose avec acuité dans notre pays. Dans le cadre de sa politique et stratégie de développement, le Gouvernement a fait de la question du logement une de ses priorités. Pour résoudre le problème de l’habitat, le gouvernement a initié des projets et programmes de constructions des logements en cours afin de résorber progressivement le déficit de logements que connait notre pays et satisfaire les besoins. Dans l’optique d’accélérer ces projets, le Président de la République a décrétél’année 2018, année du logement sur l’ensemble du territoire. L’objectif visé est de répondre aux besoins en logements pour toutes les catégories de ménages et faciliter l’accès à un logement décent pour tous les Djiboutiens. Le Conseil a débattu aussi du rôle de la femme dans le développement économique et social du pays.Afin de donner plus de poids au rôle des femmes et leur faire plus participer aux processus décisionnels, le Président de la République a proposé d’augmenter à 25% le quota des femmes dans la représentation nationale lorsde la prochaine échéance électoralelégislative 2018. Ainsi notre pays entend donnerune place primordiale à la femme dans les institutions politiques. 

Ont été examinés et approuvés les textes suivants :

Ministère de la Communication chargé des Postes et des Télécommunications.

1ère Question :  Projet de Décret déterminant le contenu du Service Universel de la Poste.

Le secteur postal est l’un des vecteurs importants pour le développement économique et social, en facilitant les échanges et la communication entre les personnes et les populations. Ce secteur connait actuellement des mutations et il est caractérisé par une pluralité d’opérateur du secteur privé et une réglementation désuète. Il est apparu nécessaire de mettre en place un environnement juridique adéquat permettant d’assurer une concurrence saine et loyale.  Dans ce cadre, le projet de Décret définit les activités postales entrant dans son champ d’application et précise les contours. Il détermine le rôle de chaque acteur et définit le contenu du service public de la poste ainsi que les services réservés. Il traite aussi des sanctions applicables aux opérateurs postales. L’objectif visé par ce texte consiste à encadrer ce secteur afin de garantir un service universel postal de qualité et répondre à la demande diversifiée de nouveaux produits.  

2ème Question : Projet d’Arrêté portant adoption du Budget Prévisionnel 2018 de la Radiodiffusion Télévision de Djibouti.

Le budget prévisionnel de la Radio-Télévision de Djibouti pour 2018 est arrêté en produits et en charges à plus de 1,8 milliards de francs Djibouti. Ce budget concerne la poursuite des activitéspour renforcer la production nationale notamment les programmes à vocation socioculturelle, l’amélioration de la couverture de l’ensemble du territoire national et le renouvellement des équipements et des matériels. La RTD prévoit d’améliorer le contenu des programmes en mettant l’accent sur la production audiovisuelle, la participation à la promotion du développement économique et social et continuer la diffusion des programmes Radio sur l’ensemble du territoire national. Il est prévu de renforcer la diversité dans la production des émissions en phase aux attentes du public mais aussi la qualité de l’image et de l’information. Avec l’adoption du budget,cet établissement pourra mieux répondre à ses missions tracées dans son statut avec plus de diversité culturelle et une meilleure production des programmes.  

Présidence de la République.

3ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget Prévisionnel 2018 de l’Office Djiboutien de Développement de l’Energie Géothermique.

Le budget prévisionnel de l’ODDEG pour l’exercice 2018 est arrêté en charges et en produits à plus de 649 millions FD. Ce budget va poursuivre et intensifier les actions engagées dans le cadre du programme d’exploration des ressources géothermiques. Au cours de l’année 2018, l’Office réceptionnera la grande foreuse de 225 tonnes pouvant forer plus de 3000 mètres de profondeur et capable de réaliser des forages déviés. Dans le cadre de la diversification des sources d’énergies, l’ODDEG compte mettre en œuvre un important programme de forages sur le site Galle le Goma avec 8 forages de production de 800 mètres de profondeur et 2 forages de réinjection, une centrale pilote de 15 MW mise en place,3 forages d’exploration de 2000 mètres de profondeur au Hanlé-Garrabiss et un forage d’exploration de 600 mètres de profondeurde site PK20-Ambado. Ce projet de budget prend en compte également la formation des ingénieurs, la réalisation des études de faisabilité de surface des nouveaux sites et l’acquisition d’équipements scientifiques et techniques. Ce projet de budget permettra de soutenir cette jeune institution pour la réalisation de tous ces projets qui sont importants pour le développement économique et social du pays et d’atteindrel’objectif de faire de notre pays,un pays utilisant 100% d’énergie verte d’ici 2020. 

Ministère de l’Equipement et des Transports.

4ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget Prévisionnel 2018 de l’Agence Nationale de la Météorologie de Djibouti.

Le budget prévisionnel de l’Agence Nationale de la Météorologie de Djibouti pour l’exercice 2018 est arrêté en produits et en charges à près de 62 millions de francs Djibouti. Ce budget 2018 tient compte des besoins courant de l’agence et prévoit la poursuite des missions assignées et notamment la collecte des données météorologiques, la couverture informationnelle complète en matière des données météorologiques. L’Agence va réaliser des investissements pour renforcer ses infrastructures et rehausser ses capacités de prévisions météorologiques notamment l’achat d’une station automatique système intégré d’observation. 

Ministère du Travail chargé de la Réforme de l’Administration.

5ème Question : Projet de Décret portant confirmation du Secrétaire Général au Ministère de la Communication, chargé des Postes et des Télécommunications. 

M. Ahmed Youssouf Elmi, est confirmé dans ses fonctions de Secrétaire Général du Ministère de la Communication, chargé des Postes et des Télécommunications.

6ème Question : Projets de Décret portant nomination.

Sont nommés :

  • Mme. Kadira Ali Said, Conseillère Technique du Premier Ministre, 
  • M. Said Mohamed Said, Conseiller Technique du Ministre de l’Intérieur, 
  • MM. Mohamed YacinYonis, Issa Kamil Mohamed, Charmake Hassan Kalinleh et Mohamed Abdi Omar, Conseillers Techniques du Ministre de l’Education, 
  • M. Abdoulmajid Omar Osman, Conseiller Technique du Ministre du Travail,
  • MM. Ahmed WadorHad, Abdi Ali Houssein et AbdoulkaderBourhanKanano, Conseillers Techniques du Ministre de la Communications, 
  • MM. Fayçal KairehChirdon Directeur du Développement des TICs au Ministère de la Communication, 
  • Abdi EguehGuelleh, Directeur de la Planification et suivi-évaluation au Ministère de la Communication, 
  • Mme. Souad Farah Adaweh, Directrice Administrative et Financière au Ministère de la Communication, 
  • M. Ibrahim Miyir Ali, Directeur de la Communication et des Médias au Ministère de la Communication, 
  • M. Mohamed Osman Farah, Directeur de la Publication du Journal « LA NATION ».