Assemblée Nationale: atelier sur l’élimination des violences faites aux femmes

Un atelier sur l’élimination des violences faites aux femmes et aux filles ainsi que les renforcements des capacités et formation au plaidoyer s’est tenu à l’Assemblée Nationale de Djibouti.

La session de formation est conjointement organisée par le parlement de Djibouti, l’Union interparlementaire et la délégation de l’Union Européenne à Djibouti.
La cérémonie inaugurale, placée sous l’égide de la vice-présidente, Mme Safia Elmi Djibril, s’est déroulée dans l’hémicycle parlementaire hier. Elle sera suivie des assises qui dureront 3 jours du mardi 12 au jeudi 14 mars 2019.

Les travaux de la première journée ont porté sur les causes des violences subies par les femmes et les filles dans les espaces publics, la sphère familiale et privée et même les cyberespaces et l’internet ainsi que les obstacles rencontrés pour les freiner et les endiguer.

Les violences conjugales revêtent des formes multiples selon le milieu et les modes de vie, le lieu de travail et les relations sociales. On distingue les violences psychologiques, les violences verbales, les violences physiques, et les violences sexuelles, les violences conjugales, la confiscation des documents d‘identité, la privation des ressources économiques et la séparation avec les enfants, la traite et le trafic clandestin.

Ces cas accablent l’honneur des femmes et diminue leurs estimes en elles. Cette séance sera suivie des séquences de débat sur le cadre légal international et national permettant de luter contre la violence faite aux femmes et aux filles.