21
Wed, Nov

Le président de la République octroi deux cars de 65 places à l’Ecole d’Excellence.

Actualités
Typography

Le ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, M. Moustapha Mohamed Mahamoud, a organisé une cérémonie de réception de deux autocars scolaires de 65 places octroyés par le président de la République, M. Ismail Omar Guelleh, à l’école d’Excellence.

Le secrétaire général et le directeur de cabinet de la Présidence de la République, M. Mohamed Abdillahi Waiss et Mohamed Sadek Saleh ont pris part à la cérémonie de réception qui a vu également la participation de l’édile de la Capitale, Mme Fatouma Awaleh ainsi que de nombreux cadres du MENFOP.

Le ministre, M. Moustapha Mohamed Mahamoud, a profité de l’occasion pour faire visiter les infrastructures et les équipements ultramodernes de l’école d’Excellence aux officiels et cadres de la Présidence de la République et de l’édile de la capitale.

Le ministre et les personnalités ont eu quelques échanges avec les enseignants, les responsables administratifs et pédagogiques ainsi que les élèves de l’établissement à propos de la vie scolaire mais aussi sur l’usage des outils numériques et informatiques qui sont largement utilisés dans cet établissement d’élite.

A l’issue de cette tournée dans les salles de classe, le ministre a fait une brève intervention pour rendre hommage au président de la République, M. Ismail Omar Guelleh qui est à l’initiative de la création de l’Ecole d’Excellence.

« Le chef de l’Etat a toujours été aux côtés du MENFOP pour apporter un appui sans failles au succès de la politique éducative » a-t-il déclaré en substance.

M. Moustapha Mohamed Mahamoud a tenu à féliciter les élèves de l’Ecole d’Excellence mais aussi leurs enseignants et encadreurs pédagogiques les performances hors normes et pour les résultats probants qu’ils ont obtenus après seulement une année de scolarité.

« Les élèves ont relevé un double défi » a-t-il dit, car « ils ont suivi un rythme de travail soutenu avec un programme d’enseignement renforcé où les cycles d’enseignement de deux années sont condensés en une seule et les horaires sont au-delà de ceux pratiqués dans le reste des écoles publiques ».