15
Mon, Oct

Primature: Réunion thématique portant sur l'insertion professionnelle

Actualités
Typography

Dans le cadre du suivi de la mise en œuvre des engagements issus des réunions thématiques lancé par le Président de la République, son Excellence Monsieur, Monsieur Ismail Omar Guelleh  en Avril dernier pour mieux coordonner les actions du gouvernement afin de faire aboutir les reformes socio-économique, le Premier Ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed, a présidé ce matin une réunion portant sur l’emploi et l’insertion professionnelle.

Plusieurs membres du gouvernement ont pris part à cette réunion à savoir le Ministre du travail, le ministre de l’éducation nationale, la ministre des affaires sociales, la ministre de la femme et de la famille, le Secrétaire général du Gouvernement et le ministre de la santé. Ont pris part également à la réunion la vice-présidente de la chambre de commerce de Djibouti, le président de l’université de Djibouti et les cadres des départements concernés.

Le premier Ministre a rappelé dans son allocution d’ouverture que cette réunion avait pour objectif de faire un état  des lieux des engagements qui ont été pris devant le Président de la République lors des consultations thématiques pour baisser le chômage et réduire la pauvreté in fine dans notre pays. Il a indiqué que la problématique à l’ordre du jour qui est transversale constituait une  priorité de l’action gouvernementale et que le Président de la république y accorde une importance capitale. Il a demandé la mobilisation des acteurs concernés pour obtenir des résultats concrets dans les plus brefs délais.

Les ministres ont fait un compte rendu des actions initiées notamment la mise en place du dispositif d’apprentissage, les contrats aidés en collaboration avec le secteur privé et les partenaires au développement qui a permis d’insérer de centaines des jeunes ; la formation pour améliorer l’employabilité et l’entreprenariat ; la mise en place de coopérative par plusieurs ministères ; la mise en place de l’observatoire de l’emploi et le répertoire des métiers et la révision de l’architecture de la formation professionnelle.

Les membres du gouvernement ont aussi évoqué les contraintes et les limites auxquels ils sont confrontés notamment l’amélioration de la mobilisation des ressources, une meilleure coordination des actions des acteurs concernés pour éviter les chevauchements nuisible à la concrétisation des actions entreprises.