21
Wed, Nov

Le président de l'Assemblée nationale prend part à kigali, au Rwanda, à la 1ère session du 5ème parlement panafricain

Actualités
Typography

Après Genève, où il a participé aux travaux de la 139ème session de l’Union Interparlementaire, le  président de l’Assemblée Nationale, Sem Mohamed Ali Houmed s’est rendu au Pays des milles collines pour participer à la cérémonie d’ouverture de la 1ere session ordinaire de la 5ème Législature du Parlement Panafricain, en tant qu’invité spécial.

L’ouverture des travaux de la 5ème Législature du parlement Panafricain  s’est fait sur le thème « Eradiquer la corruption : une voie durable vers la transformation de l’Afrique ».

Le président de la République du Rwanda et Président en exercice de l’Union Africaine, Paul Kagama ainsi quelques président de parlement africain ont réaffirmé dans leurs allocutions leurs soutiens indéfectibles aux objectifs de l’Unité Africaine. 

D’après les statistiques avancées par l’Union Africaine, l’Afrique perd plus de 50 milliards US  chaque année à cause du fléau de la corruption ; ce qui par conséquent impacte considérablement le développement sociaux économique et les réalisations des infrastructures de base qui font énormément au continent noire. 

En amont de son allocution, le Président Mohamed Ali Houmed, a tenu à transmettre, au fier frère Peuple Rwandais et au Président Kagamé, les sincères et fraternelles salutations du Président Ismail Omar Guelleh et de son peuple. 

Ensuite, il a souligné qu’il était indispensable que le parlement panafricain devienne le catalyseur du redressement économique et l’autosuffisance collective de notre continent. Les efforts de sensibilisation auprès des dirigeants africains membres de l’Union africaine doivent se poursuivre pour accélérer la ratification du Protocole de Malabo, qui régit le Parlement panafricain et qui à ce jour a été ratifié seulement par 10 Etats. Par ailleurs le chef de l’hémicycle Djiboutien a appelé ses confrères à plus de rigueur et d’implication dans la régularité des cotisations, afin de mettre en œuvre, de manière indépendante nos projets et réaliser toutes nos ambitions.

En outre en marge de la session, l’honorable président et les membres de sa délégation ont été invité par la présidente de la chambre des Députés, l’honorable  MUKABALISA Donatille  a visité le Musé du Mémorial du génocide et le musé de libération situé dans l’enceinte du parlement rwandais. 

Le président de l’Assemblée Nationale a d’abord observé une minute de silence  devant l’une des quatorze fosses communes du mémorial, où sont inhumés les corps de 250.000  victimes et y’a déposé une gerbe. Avec sa délégation qui comprenait son directeur de cabinet, Idriss Mohamed Ahm ed et des cadres supérieurs le PAN a ensuite visité pendant 45 minutes le mémorial qui retrace l'histoire du Rwanda depuis la colonisation belge jusqu'au génocide des Tutsis et l'arrivée au pouvoir de l'actuel président Paul Kagamé. 

Dans un message inscrit  dans le livre d’or du mémorial, il s’est dit «très bouleversé» par la présentation et laissé une prière à l’endroit des victimes et des survivants.

Rappelons que lors des réunions connexes, le Président de l’Assemblée Nationale, a profité de la rencontre avec ses homologues africains pour faire du lobbying à  la candidature de l’ancien Parlementaire, Monsieur Ali Soubaneh Atteyeh, au poste de secrétaire Général de L’UPA.