octobre 27, 2020

DJIBOUTI/CHINA MERCHANTS GROUP : le président Guelleh lance les travaux de construction du centre international des  affaires.

DJIBOUTI/CHINA MERCHANTS GROUP : le président Guelleh lance les travaux de construction du centre international des affaires.

Après les infrastructures portuaires, la république de Djibouti vient d’ajouter une corde à son arc, un projet de restructuration du vieux port qui va laisser place à un nouveau complexe spécial nommé « le East Africain International Business Center », plus précisément un nouveau centre économique dans le paysage Djiboutien.

Tôt ce matin, afin d’inscrire la république de Djibouti dans l’histoire, le numéro 1 du pays, son Excellence Ismail Omar Guelleh a donné le coup d’envois pour ces début de travaux.

Ce nouveau complexe spécial édifié par la Société China Merchant, l’East African International Business Center s’étend sur une superficie de 840.000 Mètre carré et sera construit en plusieurs étapes.

Il porte sur la construction des hôtels, des appartements de services et un centre d’exhibition, qui abritera un centre d’excellence pour les études maritimes, des salles de conférences mais également d’autres locaux.

Plusieurs autres hôtels feront partie de cet édifice, dont le complexe hôtelier et commercial multifonction, de plusieurs magasins, et plusieurs autres structures et espaces consacrés aux sports et aux loisirs.

Tout cela sur un littoral totalement rénové qui offrira un véritable centre d’affaires, une marina pour accueillir des bateaux de plaisance et de croisières, ainsi que des tours de bureaux pour héberger des sociétés. 

Cette révolution va répondre à un besoin, celui du flux croissant de touristes et d’hommes d’affaires internationaux.

Le East Africa, Internationale Business Center, un Pole Economique est une composante du modèle P.P.C traduisant ainsi, les Ports, Park et Business City, le 3 en 1. 

Profitant ainsi de sa position stratégique, sur l’une des routes commerciales les plus fréquentées au monde, reliant l’Asie, l’Afrique, l’Europe et les Amériques. Ce modèle Port Park et City offre une accessibilité parfaite aux entreprises industrielles pour se connecter avec leurs fournisseurs et clients.

Un lieu de rencontre entre l’offre et la demande qui confirme l’ADN de la République de Djibouti, une terre de rencontre et d’échange.

 

 

 

 

Le Président Guelleh prend part à la signature d’un accord de paix historique inter-soudanais

Le Président Guelleh prend part à la signature d’un accord de paix historique inter-soudanais

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a quitté ce samedi matin le pays à destination de Djouba, la capitale du Soudan du Sud qui, abritera la signature d’un accord historique de paix inter-soudanais.

Il s’agit d’un accord qui interviendra entre le Conseil Souverain de Transition du Soudan et une alliance intégrée des principaux mouvements politiques et groupes rebelles de ce pays.

Censé accroitre la stabilité et la concorde au Soudan, cet accord est également appelé à servir de gage à la réalisation d’un partage équitable du pouvoir et des richesses dans ce pays.

Il prévoit aussi la démilitarisation des groupes rebelles et leur réinsertion au sein des Forces armées du pays devant, à terme, intégrer l’ensemble des composantes démographiques du Soudan.

La participation du Président Guelleh à la cérémonie de signature de l’accord de paix inter-soudanais succède à une invitation officielle qu’il reçut du Président du pays hôte de cet évènement, M Salva Kiir.

Elle s’inscrit également dans la lignée de la diplomatie de bons offices que la République de Djibouti n’eut toujours de cesse d’offrir à la résolution des conflits et des litiges dans cette partie du monde.

Lors de cette cérémonie de signature d’accord de paix, le pays concerné, le Soudan, sera représenté par ses trois principaux responsables politiques, en l’occurrence le Président du Conseil Souverain de Transition du Soudan, le Général Abdoulfatah Al-Burhan, le Vice-président de cette Instance, le Général Mohamed Hamdan Daglo et le Premier-Ministre soudanais et Président en exercice de l’IGAD, Dr Abdallah Hamdok.

Les pays riverains du Soudan prennent également part à la cérémonie de signature de cet accord de paix.

Le Président tchadien, M Idriss Deby, le Premier Ministre égyptien, M Moustapha Madbouli participent effectivement à cet événement.

A noter aussi la participation à cette cérémonie des Chefs d’Etat des pays membres de l’IGAD dont l’Éthiopie, représentée par sa Présidente, Mme Sahle-Work Zewde.

Les partenaires au développement du Soudan dont le Royaume d’Arabie saoudite et l’État du Qatar, seront également présents à cet événement.

Hier, le centre de développement communautaire de quartier 4 a abrité le lancement d’un concours d’épellation de mot, dans le cadre de la promotion des activités éducatives de ces plateformes, pôles d’intégration sociale.

Ont pris part à ce événement toujours le dynamique chef de service Ahmed Ali Ahmed et plusieurs directeurs de différents centres de développement.

Selon le chef de service Ahmed Ali, cette initiative s’inscrit dans le cadre d’appui scolaire par le Secrétariat d’Etat à la jeunesse et aux sports, soucieux de proposer des programmes d’encadrement visant d’offrir à nos jeunes scolarisés l’opportunité d’une éducation mieux accomplie.

Le chef de service Ahmed Ali a indiqué pour finir que ce jeu d’épellation de mots en langue française servira sans nul doute de développer les facultés cognitives et éducatives des jeunes, et favorisera de saines émulations prometteuses en termes d »apprentissage de la langue de Molière.

Ce concours tel un tournoi, opposera les jeunes de tous les centres de développement communautaire de la capitale avec des qualifications et une finale qui sera couronnée par des prix et des récompenses.

Le Secrétaire d’Etat à la jeunesse et aux sports s’est félicité de cette initiative, considérant que l’Etat est un corps, un tout que chacun doit apporter sa pierre, pour des avancées porteuses de développement globalement cohérent

 

 Le Président Guelleh exprime sa compassion et solidarité à la nation sœur koweitienne, déplorant le décès de son Emir

Le Président Guelleh exprime sa compassion et solidarité à la nation sœur koweitienne, déplorant le décès de son Emir

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a exprimé ce mardi après-midi, sa « compassion et solidarité à la nation sœur et amie du Koweït » déplorant le décès, intervenu aujourd’hui même, de son principal dirigeant, l’Emir Cheick Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah.

 Dans un message de condoléances transmis au Prince Héritier de l’Etat du Koweït, Son Altesse Royal, Cheikh Nawaf al-Ahmad al-Jaber al-Sabah, le Chef de l’Etat djiboutien a fait part de « l’effroi et consternation que la mauvaise nouvelle a suscitée au sein du Gouvernement et du Peuple de Djibouti »

 « La nation djiboutienne partage d’autant plus aujourd’hui le fardeau du deuil avec le Peuple frère koweitien  que l’Emir  Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah a singulièrement marqué de son empreinte personnelle l’œuvre réussie de fraternité, de solidarité et de coopération entre nos deux pays et nos deux peuples et ce, dès notre accession à la souveraineté nationale », a écrit le Président Ismail Omar Guelleh.

 « Visionnaire infatigable au service du développement et rayonnement de son pays, feu Cheick Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, restera entre autres gravé dans la mémoire des peuples de la région aussi pour sa sagesse, son humanisme hors pair et sa mobilisation permanente en faveur de la paix et de la résolution des conflits par la voie du dialogue », a-t-il souligné.

 « Avec la disparition de l’Emir koweitien, nul doute que le monde arabe et musulman vient de perdre un de ses piliers- leaders les plus illustres »,  a estimé le Chef de l’Etat djiboutien qui, a également décrété un deuil national de 48 heures.

 Inna lillah wa inna illayhi rajioun

 

 

 

Message de félicitation du Président de la République au nouveau Emir de l’Etat du Koweït

Message de félicitation du Président de la République au nouveau Emir de l’Etat du Koweït

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a adressé aujourd’hui, mercredi, un message de félicitation au nouvel Emir de l’Etat de Koweït, Cheikh Nawaf al-Ahmad al-Jaber al-Sabah qui, prend les rennes du pouvoir de son pays suite au décès, survenu hier, de son frère et Emir du Koweit, feu Cheick Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah.

Dans son télégramme, le Président Guelleh a formé des « vœux de succès et de réussite » au nouvel Emir du Koweït.

« Votre connaissance parfaite des dossiers de votre pays et votre longue carrière politique et professionnelle vous seront de précieux concours pour vous acquitter à bien de votre mission à la tête du Koweït », a écrit le Chef de l’Etat.

« La République de Djibouti qui, depuis son accession à la Souveraineté nationale, entretient des liens privilégiés de fraternité et de coopération avec la nation sœur du Koweït, ne dérogera pas à son attachement d’œuvrer toujours au raffermissement de ces relations exceptionnelles », a poursuivi le Président de la République.

Le nouvel Emir de l’Etat Koweït, le Cheikh Nawaf al-Ahmad al-Jaber al-Sabah, est une figure très connue du paysage politique de ce pays frère.

Outre son dernier statut de Prince héritier, il avait précédemment occupé d’importantes fonctions comme celle de ministre de la Défense, ministre de l’Intérieur, ministre du Travail et des Affaires sociales….

Ce message de félicitation du Président Ismail Omar Guelleh au nouvel Emir du Koweït intervient après son hommage posthume fait hier, dès l’annonce de son décès, à l’ex Emir du Koweït, feu cheick Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah.

Signe patent des liens privilégiés entre notre pays et le Koweït, le Chef de l’Etat avait également, à la foulée de son hommage à l’Emir défunt, décrété un deuil national de 48 heures.

 

Conseil des Ministres : Travaux de la 14ième séance du Conseil des ministres du 29/09/2020

Conseil des Ministres : Travaux de la 14ième séance du Conseil des ministres du 29/09/2020

Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH, Président de la République, Chef du Gouvernement a eu lieu ce Mardi 29 Septembre 2020, la 14ème Séance du Conseil des Ministres.

Ont été examinés et approuvés les textes suivants :

Ministère de l’Urbanisme, de l’Environnement et du Tourisme et Ministère du Logement.

1ère Question : Projet de Loi portant création et mise en place d’une Direction de Contrôle des Occupations des Espaces Publics.

La nécessité de mettre un terme à la prolifération inquiétante des occupations illicites et l’appropriation de fait des espaces publics constitue une évidence pour tous. En effet, la prolifération de ce type d’occupations constitue un frein réel au développement harmonieux de nos villes et ne répond pas aux exigences d’un développement cohérent de l’extension des centres urbains.

Ces occupations anarchiques et non planifiées hypothèquent le développement urbain durable et pose le problème insoluble des déplacements de population et de réhabilitation des quartiers spontanés.

Elle constitue également une tentative de remise en question du rôle des services de la palification et de la gestion urbaine. Ainsi, il est apparu nécessaire que l’Etat puisse se doter d’une structure opérationnelle.

C’est dans ce cadre qui est prévu la création d’une Direction de Contrôle des Occupations des Espaces Publics (DIRCOEP) qui a pour mission essentielle la surveillance, la prévention et le contrôle des espaces publics. Elle sera chargée de veiller au respect des plans et des régalements d’urbanismes mise en place en matière de gestion des espaces publics. L’adoption de ce projet de Loi vise à répondre aux besoins d’avoir une entité administrative agissant en tant que police urbaine chargée de la surveillance et de la prévention des occupations irrégulières des espaces publics.

Ministère du Commerce.

2ème Question : Projet de Loi portant création de l’Agence Djiboutienne des Normes et de la Qualité.

Le projet de Loi a pour objet la création de l’Agence Djiboutienne des Normes et de la Qualité. La situation actuelle de la République de Djibouti en matière d’infrastructure qualité et de l’évaluation de la conformité est caractérisée par l’absence des structures opérationnelles ayant en charge la normalisation et la métrologie. Les normes jouent un rôle important dans notre vie de tous les jours sans que nous en soyons réellement conscients. Ces sont des facteurs clés du développement économique et industriel.

Il s’agit d’un précieux outil pour la modernisation et l’atteinte des objectifs du millénaire et l’amélioration des standards de la santé publique et la professionnalisation de la gouvernance. L’Agence Djiboutienne des Normes et de la Qualité (ADN) aura la charge d’élaborer et d’homologuer les normes de tous les secteurs d’activités, d’assurer la certification de la conformité des normes, de promouvoir les normes et la qualité auprès des administrations publiques et parapubliques et des organismes du secteur privé, de suivre la coopération avec les organismes internationaux. Elle constituera un levier stratégique de la politique économique nationale de nature à permettre aux acteurs économiques d’obtenir des avantages concurrentiels dans les échanges à travers notamment la production et l’exploitation des produits locaux répondant aux exigences en matière des normes internationales. A travers l’évaluation de la conformité, l’Agence sera aussi capable à terme de donner la confiance aux importations et exportations de la loyauté des transactions commerciales avec notre pays.

Ministère de la Justice et des Affaires Pénitentiaires, chargé des Droits de l’Homme.

3ème Question : Projet de Décret portant nomination du Directeur Général de l’Ecole Nationale d’Etude Judiciaire.

  1. Mag-Teerey Ibrahim Ahmed, est nommé Directeur Général de l’Ecole Nationale d’Etude Judiciaire.

4ème Question : Projet d’Arrêté portant agrément à la profession d’huissier de justice.

Le présent projet d’Arrêté a pour objet l’agrément à l’exercice de la profession d’huissier de justice à Nagwa Naguib Ali Taher, conformément aux dispositions de l’article 5 de la Loi relative à la profession d’huissier de justice.

Ministère de l’Energie chargé des Ressources Naturelles.

5ème Question : Projet d’Arrêté portant conditions, modalités d’octroi, de suspension et de retrait de l’agrément d’exercice de l’audit énergétique.

L’audit énergétique obligatoire s’inscrit dans la stratégique énergétique du gouvernement qui vise à réduire les besoins énergétiques en améliorant l’efficacité de la consommation dans un contexte de forte dépendance à l’international. Tous les établissements publics et privés sont assujettis à cet audit.

A cet effet, un prestataire externe est reconnu compétent pour réaliser un audit énergétique s’il est titulaire d’un signe de qualité dans chacun des domaines dans lequel il réalise l’audit énergétique conforme à un référentiel d’exigence de moyen et des compétences. Le présent projet d’Arrêté définit et fixe les conditions et les modalités de délivrance, de suspension et de retrait de l’agrément d’exercice de l’audit énergétique.

Ministère du Travail chargé de la Réforme de l’Administration.

6ème Question : Projet de Décret portant nomination.

  1. Daoud Ali Abdou, est nommé Directeur Général par intérim de l’Autorité de l’Aviation Civile, au Ministère de l’Equipement et des Transports.

Communication.

En fin de séance, le Ministre de la Santé a fait une communication sur le Plan National de Développement Sanitaire 2020-2024.

Il a rappelé que ce nouveau document a fait l’objet d’un processus d’élaboration participatif, est destiné à être le véritable outil de pilotage du secteur de la santé et de coordination de l’aide internationale pour les cinq prochaines années. En effet, le PNDS est un cadre de référence qui s’articule autour de cinq grandes priorités stratégiques à savoir une offre équitable de soins de qualité disponible pour tous et partout dans le pays et qui répond aux besoins des populations, l’intégration des prestations des soins promotionnels, préventifs et curatifs de qualité axées sur les soins de santé primaire et adaptés au contexte épidémiologique et socioculturel du pays, une bonne gouvernance dans la gestion des services de santé renforcée à travers une recevabilité accrue, un financement adéquat et durable pour assurer la Couverture Sanitaire Universelle et un système d’information sanitaire performant avec des données de qualité disponible et utilisées en temps réel.

Il a également souligné qu’un accent particulier a été mis sur les soins de santé primaires et les ressources humaines.

Il a informé qu’à la lumière de la nouvelle donne mondiale marquée par la pandémie Covid-19 et de l’impact incontestable sur tout le système de santé, une revue du document a dû être faite.

Cet exercice avait pour but ultime de contextualiser chacun des piliers du renforcement du système de santé à la réponse adaptée aux menaces de la sécurité sanitaire.

Les leviers essentiels que sont le renforcement communautaire, la préparation aux urgences sanitaires, la communication de risques, la coordination multisectorielle ainsi que les principes de solidarité, de résilience, d’équité, d’innovation ont montré leur importance cruciale dans la lutte menée et sont reflétés dans le document stratégique final.

Les Objectifs contenus dans ce document national s'inscrivent dans le cadre des priorités nationales visant à atteindre un état de santé optimal pour toute la population Djiboutienne.