août 14, 2020

Le président Guelleh reçoit le ministre ivoirien de la Défense porteur d’un message du président Ouatarra. 

Le président Guelleh reçoit le ministre ivoirien de la Défense porteur d’un message du président Ouatarra. 

Le chef de l’Etat, M. Ismail Omar Guelleh, a reçu ce mercredi, en fin de matinée, au palais de la République, le ministre ivoirien de la Défense, M. Hamed Bakayoko, porteur d’un message écrit du président de la Côte d’Ivoire, M. Allassane Ouatarra. 
Au cours de cette audience, le président Guelleh et l’émissaire du président ivoirien ont discuté de plusieurs sujets d’intérêt commun. 
Ils ont également évoqué les relations d’amitié et de coopération entre les deux pays dans le domaine sécuritaire. 
« Le président Ismail Omar Guelleh est une grande personnalité africaine très connue et respectée sur le continent pour sa sagesse et ses efforts pour la paix et la stabilité », a-t-il souligné en substance à l’issue de son entretien avec le numéro 1 djiboutien.
Le ministre ivoirien de la Défense a en outre salué le rôle très important du consul honoraire de la Cote d’Ivoire à Djibouti, M. Tomy Tayoro, notamment en matière de rapprochement des liens de partenariat entre les deux pays. 
« Je tiens à saluer le travail remarquable réalisé par le consul honoraire de la Cote d’Ivoire à Djibouti en vue de rapprocher nos deux pays et nos deux peuples », a-t-il  dit avant de réaffirmer la volonté et la détermination du gouvernement ivoirien de consolider davantage les relations de coopération entre les deux pays dans tous les domaines. 
Notons enfin la présence à cette rencontre du ministre de la Défense chargé des relations avec le Parlement, M. Hassan Omar Mohamed, du chef d’Etat major des armées djiboutiennes, le général de corps d’armée Zakaria Cheick Ibrahim et du général de brigade Mohamed Tahiro.

Le Consul Honoraire de la Côte d’Ivoire à Djibouti, M. Tommy Tayoro Nyckoss, a également pris part à cette entrevue entre le président Guelleh et l’émissaire ivoirien.

Dans une déclaration faite à la presse à l’issue de son entrevue avec le président de la République, le ministre ivoirien de la Défense, M. Hamed Bakayoko, s’est dit honorer d’avoir été reçu par une « grande figure africaine ». 
M. Hamed Bakayoko a par ailleurs indiqué que le message adressé au président Guelleh par son homologue ivoirien portait sur le renforcement des liens sécuritaires entre les deux pays.

33ème Sommet de l'UA: 5éme édition du Prix international de l’Unesco Guinée-équatoriale pour la recherche en sciences de la vie

33ème Sommet de l'UA: 5éme édition du Prix international de l’Unesco Guinée-équatoriale pour la recherche en sciences de la vie

La 5éme édition du Prix international de l’Unesco Guinée-équatoriale pour la recherche en sciences de la vie s'est tenu également en marge du 33ème Sommet des chefs d'Etats et de gouvernement de l'Union africaine à Addis Abeba.
Ce prix destiné à récompenser les projets et les activités de personnes, d’institutions, d’autres entités ou d’organisations non gouvernementales est en faveur de la recherche en sciences de la vie contribuant à améliorer la qualité de la vie des êtres humains.
Parmi les lauréats de l’édition 2019 figuraient le Pr. Cato Laurencin un américain ingénieur biomédical et chirurgien orthopédique. Il dirige le Connecticut Convergence Institute for Translation de la L’ingénierie Régénérative. Ses contributions exceptionnelles au progrès de la science sont mondialement reconnues.
Le deuxième lauréat est le Professeur Kevin McGuigan du Collège Royal de l'Ireland qui a été récompensé pour ses recherches sur le développement et la mise en œuvre de la technique de désinfection solaire de l'eau. Une technique qui permet de lutter contre les maladies d'origine hydrique dont sont victimes les personnes n'ayant pas accès à l'eau potable particulièrement en Afrique et en Asie.
Et enfin le troisième prix est revenu au Professeur Tu Youyou de l’Académie des sciences médicales chinoises, Prix Nobel de médecine 2015, qui a été recompensée pour ses travaux sur les maladies parasitaires. Elle a découvert un traitement antipaludéen entièrement nouveau, l’artémisinine, qui a permis de traiter des milliers de patients en Chine dans les années 1980.
Rappelons que Le Prix a été créé par le Conseil exécutif de l’UNESCO pour contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable définis dans le Programme de développement à l'horizon 2030 et pour soutenir les priorités globales de l’UNESCO inscrites dans sa stratégie à moyen terme 2014-2021.

 Le président Guelleh s'entretient avec le président de la Commission européenne.

 Le président Guelleh s'entretient avec le président de la Commission européenne.

 Le chef de l'Etat, Ismaël Omar Guelleh a reçu hier dans sa résidence d'Addis Abeba, le Président de la Commission Européenne r Charles Michel dans le cadre d'une visite de courtoisie. 

Cette rencontre a permis d'ouvrir les discussions sur les voies et les moyens de promouvoir et développer davantage les relations d’amitié et de coopération entre la république de Djibouti et l’Union européenne et l’état d’avancement des principaux dossiers autour desquels les deux parties entretiennent une collaboration fructueuse.

 Ont pris part à cette rencontre, le chef de la diplomatie Mahamoud Ali Youssouf, l'ambassadeur de Djibouti aux Etats-Unis et représentant aux Nations-Unis Mohamed-Ziad Doualeh et l'ambassadeur de Djibouti à Addis Abeba Mohamed Idriss Farah.

33ème Sommet de l'UA: rencontre entre le président Guelleh et le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed.

33ème Sommet de l'UA: rencontre entre le président Guelleh et le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed.

Le président de la république a rencontré ce matin le PM éthiopien Dr ABIY AHMED.
Divers sujets d’intérêt communs ont été au centre des discussions de deux hommes d’état.
Rappelons que le chef de l’état SE Ismail Omar Guelleh est en déplacement en Ethiopie ou il prend part a des réunions de haut niveau au côtés de ses pairs africains.
Il est accompagné dans ce déplacement par une forte délégation djiboutienne.

UA: le chef d'Etat djiboutien participe au 33ème Sommet de l'Union africaine.

UA: le chef d'Etat djiboutien participe au 33ème Sommet de l'Union africaine.

Les Travaux du 33ème sommet de l’Union africaine se sont ouverts à Addis Abeba ce dimanche en présences des chef d'Etats du continent africain dont le président de Djibouti Ismail Omar Guelleh.

Un sommet qui porte au cœur des discussions la problématique des conflits armés sur le continent africain dont le chaos  libyen, le désastre du Sahel mais aussi la crise politique du Sud Soudan et parmi tant d'autres endroits.

Dans la perspective de remédier à ces problèmes, le thème choisis a été cette année celui de "Faire taire les armes" et créer des conditions propices au développement de l’Afrique.

Un thème audacieux et noble mais qui reflète une volonté commune pour un continent exempte de conflits, à faire de la paix une réalité pour tous les peuples et à débarrasser le continent des guerres, des conflits civils, des catastrophes humanitaires et des conflits violents et de prévenir le génocide.

Il convient de rappeler que cette thématique est une autre mesure importante visant à mettre fin aux conflits en Afrique qui a été prise en 2013 lorsque l’Union africaine célébrait son cinquième anniversaire, les chefs d’État et de gouvernement ont adopté un plan d’action et fixé l’objectif de faire taire les armes d’ici à 2020.

L'autre question abordé, lors de ce 33ème sommet, a été la mise en œuvre progressive d’intenses négociations la Zone de libre-échange continentale connue sous l’acronyme la Zleca.

Plusieurs chefs d'Etats et hauts cadres de l'Union africaine se sont attardé dans leurs allocutions sur la Zone de libre échange continentale africaine (ZLECA), estimant qu’il s’agit d’un projet de portée stratégique qui interpelle tout le continent et exige des pays africains la maîtrise de tous les aspects de cet ambitieux projet.

Ils ont convenu ainsi que la paix et la stabilité sont essentielles si l'Afrique veut voir des avantages tangibles à la mise en œuvre de l'accord prévoyant la création de la zone de libre-échange continentale africaine.

Egalement lors de cette 33ème sommet de l'Union africaine, il a aussi été l’occasion pour le président en exercice, l’Égyptien Abdel Fattah al-Sissi, de passer le témoin à son successeur, le Sud-Africain Cyril Ramaphosa qui a pris les rennes de cette noble institution panafricaine pour cette année de 2020.