mai 31, 2020

Large réunion entre la diplomatie djiboutienne et chinoise à l'Institut diplomatique

Large réunion entre la diplomatie djiboutienne et chinoise à l'Institut diplomatique

Après avoir été reçu par le chef de l'Etat Ismail Omar Guelleh, le ministre des Affaires étrangère chinois Wang Yi s'est rendu à l'Institut diplomatique où il a participé à une large réunion comprenant le ministre des Affaires étrangère djiboutien Mahamoud Ali Youssouf.

Etaient également présents lors de la réunion au coté du chef de la diplomatie djiboutienne le ministre de l’Economie et des Finances Ilyas Moussa Dawaleh ainsi que la ministre des Affaires Sociales et des Solidarités.

Côté chinois, M. Wang Yi était accompagné d'une délégation chinois dont le vice-ministre du Commerce M. Qian Keming.

C'est une tradition déjà vieille de 30 ans que la Chine poursuit. En effet, la diplomatie chinoise entame ses toutes première tournées en Afrique au début de chaque nouvel an.

La Chine a toujours fait du continent africain sa priorité. En effet, en 1971, la Chine a repris son siège légal aux Nations Unies, grâce au ferme soutien de ses frères africains.

Au menu de cette première tournée de l'année, le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi s'est déjà rendu en Egypte où les deux parties sont convenues de renforcer leurs relations bilatérales en améliorant leur coopération dans tous les domaines.

Enfin, le Burundi, l'Erythrée et le Zimbabwe complètent l'agenda de la diplomatie chinoise de ce début de l'année 2020.

 

 

Assemblée nationale: tenue de la 3ème séance publique de la 2ème session ordinaire de l'année 2019-2020.

Assemblée nationale: tenue de la 3ème séance publique de la 2ème session ordinaire de l'année 2019-2020.

Sous la conduite de son Président, Mohamed Ali Houmed,  l'Assemblée nationale vient d'organiser ce mercredi 8 janvier 2020, sa troisième séance publique de la seconde session ordinaire de l'année 2019/2020.

Cette plénière en l’enceinte parlementaire, a vu la participation du Premier ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed, des ministres de la république et de l’ensemble des parlementaires.

L’ordre du jour porte sur l’examen du double corpus suivant,  à savoir :

Projet de Loi  modifiant et complétant la loi  portant constitution et maintien des stocks d’urgence de produits pétroliers ;

 Projet de Loi portant ratification de l’accord de financement pour le projet de renforcement d’apprentissage ;

Concernant l’ordre du jour, les parlementaires ont engagé un débat conséquent, illustré par les différentes interventions des élus de la Nation à l’endroit de l’Exécutif, et des éclaircissements apportés par les membres  du gouvernement, en réponse.

Quant aux thèmes passés en revue, les plus importants furent  d’une part l’éducation et l’importance de lutter contre l’analphabétisme et l’amélioration de la qualité d’apprentissage notamment en créant une classe préscolaire (à partir de 5 ans) visant à combler les retards dans les zones défavorisées dont les réfugiés, les élèves en zones rurales et les élèves à besoins spéciaux. Et d’autres part du maintien du stock d’urgence des produits pétroliers et de l’importance de l’augmenter car estimé pas assez conséquent et ne sera pas suffisant en cas de rupture d’approvisionnement en hydrocarbures.

Au terme des discussions, et après le vote favorable de l’ensemble des projets par les parlementaires, le Président a annoncé que l’Assemblée  Nationale comptabilise 30,7% de jeunes parlementaires.

De ce fait, l’Assemblée Nationale organisera en collaboration avec l’Union Interparlementaire un atelier de deux jours à leur profit et ce du 15 et 16 janvier 2020. Le Président poursuit « c’est pourquoi, mes chers collègues âgés de moins de 45 ans je compte sur votre participation active. Je ne doute pas que cela rehaussera l’image de notre institution au sein de l’Union Interparlementaire ».

Assemblée nationale : deuxième séance publique de la seconde session ordinaire de l'année 2019

Assemblée nationale : deuxième séance publique de la seconde session ordinaire de l'année 2019

 Sous la conduite de son Président, S.E Mohamed Ali Houmed, l'Assemblée nationale vient d'organiser ce lundi 30 décembre, sa deuxième séance publique de la seconde session ordinaire de l'année 2019. 

Cette plénière dans les arcanes de l’Hémicycle du Parlement, a vu la participation du Premier ministre, S.E. Abdoulkader Kamil Mohamed, des ministres et de l’ensemble des parlementaires.

L’ordre du jour porte sur l’examen du double corpus suivant,  à savoir :

(Projet de Loi de Finances N°061/AN/19/8ème L portant règlement Définitif du Budget de l'Etat de l'Exercice 2018.)

(Projet de Loi de Finances initial N°069/AN/19/8ème L portant Budget de l’Etat pour l’exercice 2020.) 

 Au début, le Président de l’hémicycle S.E Mohamed Ali Houmed, a condamné avec force l’attentat à la voiture piégée qui a causé aujourd’hui, à Mogadiscio, la capitale somalienne, la mort de près de 100 personnes, selon des bilans provisoires fournis par plusieurs médias internationaux, et a invité l’auditoire à une minute de recueil à la mémoire des martyrs avant de se référer à l’agenda de la séance et de donner la parole aux élus de la Nation inscrits et aux ministres de la République. 

 Consternant l’ordre du jour, l’auditoire a engagé un débat conséquent, illustré par les différentes interventions des élus du Peuple à l’endroit de l’Exécutif, et des éclairages apportés par les membres  du gouvernement, en réponse.

 Quant aux thèmes passés en revue, les plus importants furent les investissements des secteurs porteurs de création d’emploi, les mobilisations des fonds publics, le respect du Droit Humain notamment en matière de  l’éducation et de la santé ainsi que leurs orientations vers les politiques de développement nationales, les stratégies de croissance accélérée de régions de l’intérieur, ou encore, sur les caractéristiques générale de l’élaboration en matière budgétaire, et notamment de la volonté gouvernementale d’une maitrise constante des finances publiques, ou enfin, des efforts nationaux engagés dans la lutte contre les aléas climatiques, et plus particulièrement des conséquences de dernières pluies.

Au terme de l’adoption des textes de l’agenda, le Speaker a clôturé la séance en exprimant les meilleurs vœux de la Représentation Nationale.  

 

 

 

Le président de l’Assemblée reçoit le président de la CNDH

Le président de l’Assemblée reçoit le président de la CNDH

Le président de l’Assemblée Nationale Mohamed Ali Houmed a reçu ce mardi 31 décembre 2019, le président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), M. Souleiman Omar Oudin, accompagné de ses principaux collaborateurs.

L’audience a servi de cadre à la remise d’un rapport combiné sur les  activités réalisées par l’institution durant les années 2017 et 2018.  

Un rapport  combiné qui met la  lumière sur les missions de l’institution, une rétrospective sur son action, les perspectives et ambitions qu’elle se fixe pour l’avenir et, les recommandations qu’elle suggère en vue d’une plus grande efficience de ses missions et prestations.

Le président de l’Assemblée a félicité les membres et le président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme pour la rédaction du rapport qui éclaire sur les actions et missions de l’institution chargée de la préservation et la protection des droits de l’Homme.

Il a souhaité  une meilleure collaboration entre l’Assemblée Nationale et la CNDH à l’avenir.

Réception de cadeaux par le président de l’Assemblée Nationale

Réception de cadeaux par le président de l’Assemblée Nationale

Des cadeaux et présents ont été remis au président de l’Assemblée Nationale et aux membres du son bureau.

Le bureau exécutif de l’ANCLD a offert un cocktail de bienvenue au Président de l’Assemblée Nationale et à sa délégation.

Dans son intervention, la maire de Djibouti-ville a souligné que la collaboration avec l’Assemblée Nationale a une valeur très précieuse pour tous les élus locaux qui compose l’ANCLD car l’institution parlementaire est le maillon essentiel de la défense des règles du jeu démocratique. Ensuite elle a évoqué les difficultés rencontrées par les collectivités territoriales dans l’exercice de leurs missions et à inviter le Président de l’Assemblée Nationale à œuvrer pour un transfert de compétence effectif.

De son côté, le président de l’Assemblée Nationale a exprimé un engagement appuyé en faveur d’une collaboration entre les élus locaux et régionaux et les parlementaires élus afin d’œuvrer en commun pour l’amélioration des conditions des djiboutiens. Il a martelé que l’union fait la force et à inviter à travailler main dans la main. Enfin, il a invité les élus communaux et régionaux et les parlementaires à réfléchir à des actions concrètes afin d’opérationnaliser ce protocole d’entente.