mai 31, 2020

La 1ère édition de la marche de Ras Bir – Godoria

La 1ère édition de la marche de Ras Bir – Godoria

Le Secrétaire d’Etat à la jeunesse et aux sports, son excellence Hassan Mohamed Kamil, en compagnie du ministre de l’emploi chargé de la réforme de l’administration, Isman Cher et de l’ancien Secrétaire d’Etat Badoul Hassan Badoul, a été accueilli avec faste par les autorités de la région.

Tôt le matin du Vendredi, avant le coup d’envoi de la marche dédiée à la sauvegarde d’un écosystème fragile, le Secrétaire d’Etat Hassan Mohamed Kamil, aux côtés de plusieurs officiels, de nombreux représentants des corps diplomatiques accrédités à Djibouti, ainsi que plusieurs organismes internationaux d’aide au développement, s’est rendu à Ras-Bir, en l’honneur du phare portant son nom et classé patrimoine national. Par la visite de ce site plus que séculaire, Hassan Mohamed Kamil a voulu insister sur l’intérêt particulier que revêt ce phare, pour les milliers de bateaux qui transitent chaque année par le détroit de Babal Mandeb, assurant les ¾ des échanges mondiaux. Une fonction qui en toute logique lui aurait conféré selon lui, depuis longtemps le statut de patrimoine mondial de l’UNESC0.

Vendredi, , organisée par l’association AADO, sous l’égide du SEJS, en collaboration avec le ministère de l’environnement, a brillé de ses éclats, avec la participation de plusieurs centaines de jeunes et moins jeunes, de nombreux officiels, un bataillon d’organismes internationaux, de corps diplomatiques, et de bailleurs de fond d’aide multilatérales au développement.
L’événement couronné par des manifestations musicales de chanson modernes et ponctués par une série d’interventions, se voulait avant tout initiateur d’une approche innovante dans la quête de prise de conscience généralisée, la stimulation de réflexions entièrement tournées vers l’avenir.

Le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine conclut une mission de terrain de trois jours au Soudan du Sud

Le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine conclut une mission de terrain de trois jours au Soudan du Sud

Une mission de terrain du Conseil de Paix et de Sécurité sous la Présidence de la République de Djibouti et présidé par S.E M. Mohamed Idriss Farah, Ambassadeur de Djibouti en Ethiopie et Représentant Permanant auprès de l’Union Africaine s’est déroulée du 18 au 20 février 2020 à Juba au Soudan du Sud.

L’objectif de cette mission de solidarité du Conseil de Paix et de Sécurité  était de mettre la pression sur les acteurs politiques sud-soudanais afin de respecter le délai limite du 22 février pour former ce Gouvernement d’Union Nationale.

 Cette mission de terrain intervient lors d’une période politique critique que traverse le Soudan du Sud et qui a permis la rencontre des deux leaders Salva Kiir et Rieck Machar, qui se sont engagés à former un gouvernement d’union nationale à la date butoir du 22 février 2020.

A cet effet le Conseil s’est entretenu avec le premier vice-président M. Taban Deng Gai, le principal opposant Dr Rieck Machar, ainsi que la société civile et la communauté internationale.

 S.E l’Ambassadeur de Djibouti en Ethiopie était accompagné lors d’une cette mission de terrain du Colonel Omar Said Khaireh, Attaché de Défense de l’Ambassade de Djibouti en Ethiopie  et de M. Moussa Djama Ali, Conseiller à l’Ambassade de Djibouti.

L'ANPH poursuit les opérations d’enregistrement biométrique des personnes handicapées

L'ANPH poursuit les opérations d’enregistrement biométrique des personnes handicapées

L’Agence Nationale des Personnes Handicapées(ANPH) poursuit toujours l’opération d’enregistrement biométrique des personnes handicapées à Djibouti en partenariat avec le ministère de la Santé.

Cette fois-ci ,ils se sont rendu ce matin au sein du 3ème arrondissement afin d’enregistrer les personnes handicapées.

Le lancement a été fait la semaine dernière par le Directeur Général de l’ANPH, Doualeh Saïd Mahamoud, en présence de la Maire de la ville de Djibouti, Fatouma Awaleh Osman.

L’objectif de l’enregistrement biométrique est de mettre à jour les données à caractère sociodémographiques des personnes handicapées et aussi les données à caractère médicale  des  personnes handicapées qui identifieront la situation de la personne (handicap ou non handicap), la typologie d’handicap (handicap moteur, visuel, psychique, auditif, intellectuelle et handicap consécutive à une maladie invalidante), le dégrée d’handicap, la possibilité de prise en charge par un organisme socio-médicale et le  type d’accompagnement possible et  adapté à ses besoins.

Les équipes chargées de cette opération d’envergure sillonneront toutes les arrondissements de la capitale et les régions de l'intérieur jusqu’au 30 mars 2020.

Lutte contre la contrebande de khat.

Lutte contre la contrebande de khat.

Dans le cadre de la lutte contre la contrebande sous toutes ses formes, les unités judiciaires de la Gendarmerie veillent constamment à la préservation de l’économie du pays.

Dans ce contexte, dans la journée du 19 Février 2020 à 15 heures, les Gendarmes de la Brigade de DIKHIL en collaboration avec les agents de la Douane ont intercepté un véhicule de marque Toyota Land Cruiser, sur la Route Nationale N°1 plus précisément au niveau du quartier  communément appelé TP.

Une fouille minutieuse effectuée dans ce véhicule a permis la découverte de cinq grands colis contenant au total 160 paquets de khat provenant de la contrebande.

La valeur marchande de cette saisie s’élève à 160.000 FDJ.

Dans la foulée de cette opération, les gendarmes de cette unité ont mis la main sur l’auteur de l’acte présumé, lequel a été placé en garde à vue.

Ce dernier sera traduit devant la justice pour répondre de ses actes.

Par ailleurs, le Haut Commandement de la Gendarmerie informe à la population que les gendarmes ne ménageront aucun effort de jour comme de nuit pour faire face à ce type de trafic qui porte gravement atteinte à l’économie du pays.

Signature de don d’un microprojet communautaire pour l’Association des Femmes de Tadjourah.

Signature de don d’un microprojet communautaire pour l’Association des Femmes de Tadjourah.

L’ambassadeur du japon à Djibouti a procédé à la signature de don d’un microprojet communautaire et de proximité contribuant à la sécurité humaine en faveur de l’association des femmes de Tadjourah présidé Hasna Hassan Ali président de l’association des femmes de Tadjourah (AFT).

Le projet dont le montant s’élève à 57 505 dollars américain environ 10.2 millions de francs Djibouti, sera réalisé par l’association des femmes de Tadjourah. Il s’agit de l’extension du centre de l’autonomisation des femmes de Tadjourah, qui a été construit grâce au financement du japon en 2014. A travers ce projet, un bâtiment disposé d’une salle de cuisine, et d’un stock sera construit qui permettra désormais aux femmes de Tadjourah de suivre les cours en cuisine et d’effectuer des activités associatives pour améliorer leur revenu.

Face au problème du chômage non seulement des jeunes mais aussi des femmes et des personnes handicapées à Djibouti le japon a apporté ses soutiens d’une manière continue aux associations locales, afin de renforcer la capacité d’accueil ainsi que l’environnement des centre de formation. 

La cérémonie de signature a vu la participation outre l’ambassadeur du japon à Djibouti Koji Yonetani, la président de l’AFT Hasna Hassan Ali, des parlementaires de la région notamment madame et Ahadi Deberkaleh et madame Housseina Abdoulkader, le représentant du préfet de Tadjourah monsieur Mohamed Aboubaker Ali, de l’ancienne député madame Fatouma Mohamed Kamil.

Atelier de réflexion et de partage de connaissance sur les réformes du secteur du numérique.

Atelier de réflexion et de partage de connaissance sur les réformes du secteur du numérique.

Le Ministère de la Communication chargé des Postes et des Télécommunications a organisé en collaboration avec la Banque mondiale un atelier de réflexion et de partage de connaissance sur les réformes du secteur du numérique, au Palais du Peuple.

Présidé par le secrétaire général du ministère de la Communication Mr. Ahmed Youssouf Elmi,  l'atelier a vu la participation du représentant résident de la Banque mondiale, des hauts cadres de Djibouti télécom et du ministère avec la participation d'experts internationaux.

Une forte délégation du groupe de la Banque mondiale, conduite par le représentant résident, M. Boubacar-Sid Barry, des représentants de la société internationale ont  assisté à cette échange au côté des membres du ministère et de Djibouti télécom.

La réunion  a permit d'échanger sur les expériences dans les domaines des TICS, et la mise en place d'un système de régulation.

Le développement de TICS et du numérique ont une importance transversale pour la sphère publique comme privée. 

Les discussions ont porté sur les réformes pertinentes et nécessairement applicables pour garantir l’évolution progressive du secteur des télécommunications vers un avenir prometteur ; ainsi que sur la mise en place effective d’une Autorité de Régulation Multisectorielle indépendante, transparente, impartiale et redevable.

Le médiateur de la république entame une tournée d’information et de sensibilisation dans les régions de l’intérieure.

Le médiateur de la république entame une tournée d’information et de sensibilisation dans les régions de l’intérieure.

Le médiateur de la république, Dr Kassim Issak Ousman a entamé une tournée d’information et de sensibilisation dans les régions de l’intérieure pour informer les populations locales de la mise en place d’un comité regroupant le médiateur de la république, le préfet de la région, le président du conseil régional ainsi que les élus de la régions pour collecter, traiter et solutionner les doléances des administrés.

Le médiateur de la république a commencé sa tournée par la région d’Ali-Sabieh.

Ont pris part à cette réunion le préfet de la région Moussa Aden Miganeh, le président du conseil régional Omar Ahmed Wais, le député de la Région Abdi Kaireh Bouh.

Le médiateur de la république a été reçu par le préfet, les élus locaux ainsi que les notables de la région.

Les doléances avec la population locale ont été très fructueuse et riches en réclamations qui ont toutes trouvées des réponses concrètes.